Le gâteau de Pâques du Bressuirais

Voici la recette que prépare ma mère chaque année au moment de Pâques, mais il est très bon en toute saison. C’est un gâteau qu’elle mangeait quand elle était jeune. Il se prépare traditionnellement dans le nord du département, plus particulièrement autour de Bressuire,  mais on a le droit de le déguster dans le sud des Deux-Sèvres également. Personnellement, je m’en suis régalé régulièrement il y a pas mal de temps pendant toute une année en Afrique (ma mère me les envoyait). C’est un peu ma madeleine de Proust.
2-galetteChaque famille a sa recette ou son secret. Le principe, un chausson de pâte (sablée, briochée ou feuilletée…) et dedans des pruneaux (écrasés, trempés, parfumés ou bouillis). Chez nous, c’est fait avec une pâte qui donne un gâteau presque sec et avec à l’intérieur des pruneaux qui ont bouilli.

On fait bouillir les pruneaux dénoyautés (1 sachet de 500 g, c’est le maximum) et on les égoutte. Pour la pâte, il faut mettre 1 pincée de sel, 50 g de sucre, 100 g de beurre, 2 œufs, 200 g de farine et un demi-sachet de levure chimique et travailler le tout. La pâte est divisée en 2 et étalée. On pose sur une moité de la tarte les pruneaux selon sa gourmandise. On recouvre avec l’autre pour former un chausson. Il ne reste plus qu’à dorer au lait le dessus et à dessiner avec une fourchette des losanges. 25 minutes au four à 230°, on surveille et quand c’est doré, c’est prêt ! Bon appétit !

Image :
http://www.tourisme-deux-sevres.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s