Le loup et l’homme

loup2Le loup est un animal à part : il a longtemps été considéré comme le principal danger pour l’homme, et même s’il a presque disparu de notre territoire, il reste celui qui inspire la peur comme le montrent encore les nombreux livres pour enfants consacrés à cet animal. Le loup a longtemps côtoyé nos aïeux et, à ce titre, il intéresse les généalogistes. Ceux qui ont assisté à l’assemblée générale du Cercle à Sainte-Verge en 2015 le savent bien : la conférence donnée sur le loup par MM. Frédéric Dumerchat et Claude Ribouillault, auteurs du livre « Histoire et mémoire du loup Charentes -Poitou -Vendée » (éditions CPE), avait été passionnante.

Si vous voulez en savoir encore plus sur le loup et nos ancêtres, allez donc visiter le site « Homme et loup, 2000 ans d’histoire » en cliquant sur le lien. Ouvert depuis le mois d’avril 2014, il accueille des données relatives à l’histoire du loup ainsi qu’un corpus des victimes d’attaques de loups prédateurs, d’une part, et celles de loups enragés d’autre part.

loup
Bandeau du site « Homme et loup, 2000 ans d’histoire »

Un nouveau volet de leurs recherches, la base de données sur les primes et chasse aux loups, sera disponible en ligne à partir du 20 juin 2016. Il sera possible de trouver l’identité des chasseurs, le domicile, la date et le lieu de capture de l’animal et aussi le montant des primes. Pour accompagner cette base, de nouveaux onglets sur les primes aux loups, la chasse et la louveterie seront mis en ligne.

Publicités

Un commentaire sur « Le loup et l’homme »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s