Les écoliers de Thénezay en l’an V

Suite de l’article de Marc Bouchet. Après les filles, les garçons ! Peut-être y trouverez vous des ancêtres scolarisés.

playmobil garçonÉcoliers qui fréquentent l’école des garçons à Thénezay, en l’an V.

Dans la série 11 F 38 aux Archives départementales des Deux-Sèvres, nous avons relevé le nom des parents qui envoyaient leurs filles à l’école Mme Collet à Thénezay, en l’an V. La même année, le 8 ventôse, le mari de cette dernière, à son tour, cite le nom des parents qui envoient leurs garçons à son école.

Voici les noms tels que les a notés l’instituteur.

Le fils de Bagneau, cordonnier.
Philippe le fils de Philippe Massé.
Le fils de la veuve Gabart.
Le fils du citoyen Caillaud.
Les deux garçons du citoyen Lambert, notaire.
Le fils de Pichard, cordier.
Le neveu de la citoyenne veuve Morin.
Les trois garçons du citoyen Dardillac, notaire
Le fils du citoyen Decombe, notaire.
Le fils du citoyen Anselin, marchand.
La veuve de Garnier, laboureur, pour ses deux petits enfants, paie 16 sols.
Le fils du citoyen Chabrolle, sellier.
Le fils du citoyen Guillaume Hamard, maçon.
Le fil du citoyen, Chabrolle, maître boulanger.
Les quatre garçons du citoyen Vallet, marchand.
Les deux garçons du citoyen Pierre Delavault.
Les deux garçons du citoyen Giroire, maître boucher.
Les deux fils du citoyen Jourdinault dit Poirault.
Le fils de Jourdinault dit Poirault, à la Moinie.
Le fils du citoyen Bridier, de la Moinie.
Le fils d’Henry Delavault, maître cordonnier.
Le fils du citoyen Jacques Rivière.
Le fils du citoyen Jouint, marchand.
Le fils aîné de Riveron, Tête noire. (un nom de village ou un surnom ???).
Le fils aîné de la veuve de Garnier, marchand.
Le fils du citoyen Mathurin Ayrault, marchand charron.
Le fils de Serain, marchand.
Le fils de Jacques Raux, laboureur à la Moinie.
Le fils Rolland de la Moinie.
Les deux garçons de Charles Guillot, marchand blatier.
Le fils du citoyen Sénéchault, marchand.
Le fils du citoyen Collon, cultivateur à la Moinie.
Jacques Poupard, sergetier chez la veuve Dribault. (un écolier ou un père d’écolier ???)
Le fils de la veuve de Dupuy, menuisier.
Le fils d’Augustin Joulain à Buzay.
Le fils dArdenne, serrurier.
Le fils Devanne, ci-devant maçon.
Le fils du citoyen Gindreau, cultivateur.

Soit un total de 49 écoliers, sur 1839 habitants. Comme pour le relevé de l’institutrice, on a noté que la moitié des écoliers cesseront de venir à l’école aux environs de Pâques.

Remarque : la série 11 F 38 contient essentiellement des documents relatifs aux écoles de certaines communes de l’arrondissement de Parthenay.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s