Augé

Carte d’identité

Augé est une petite commune de 939 habitants au recensement de 2013 (les Augéens et les Augéennes), proche de Saint-Maixent-l’École. Son église, dont les parties les plus anciennes datent du XIème siècle, est classée monument historique. Si vous voulez tout savoir sur Augé, il faut lire la monographie riche en anecdotes de Marguerite Morisson Augé… moments de vie, moments d’histoire… Vous y découvrirez notamment quels liens unissent cette commune avec le Nouveau Monde !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Augé par le préfet Dupin vers 1800

« Augé, commune au nord-ouest et à 8 km de Saint-Maixent. Sa population est de 1.111 individus dont un quart protestants. Un notaire y est établi. Son territoire, arrosé par les ruisseaux d’Augé, de Boissigny et du Plessis, produit du froment, du seigle, de l’orge, de la baillarge, de l’avoine, de la vesce, du chanvre, du lin, des pommes-de-terre, et des légumes : il y a quelques vignobles donnant assez de vin, quelques prairies naturelles, quelques essais en prairies artificielles d’environ 48 ares, et deux hectares de bois taillis ; on y compte six moulins à eau, qui ne tournent que pendant l’hiver, et six moulins à vent en activité pendant l’été ; il y existe plusieurs carrières de pierre à chaux et deux tuileries : on y fait des élèves de brebis, et on y nourrit des juments poulinières et des bœufs pour la culture. des foires y sont ouvertes le 29 nivôse, le 21 pluviôse, le 23 ventôse et le 8 thermidor. »

Les toponymes relevés par Bélisaire Ledain vers 1900

Augé, l’Aunée, la Bacrie, Beauvais, la Béchée, la Bernerie, la Bertonnière, Bois-Aigu, Bouchèble, la Boule, le Bout-de-Rue, le Breuil-de-Bessé, Cathelogne, Champmargou, la Chavagnerie, le Coudret, Couras, la Cour-d’Augé, Courlu, Coutant, Coutard, la Coutolière, Esset, la Folie, la Foye, la Godinière, le Gué, l’Houmellière, la Magnerie, Marcusson, Montbuffaut, Monteil, Moulin-d’Augé, le Pas-de-la-Rivière, le Patrouillet, Pérajoux, la Périnière, la Pernière, Peument, la Pilotière, le Pin, le Plessis (ou Plessias), Puyfrémond, le Rivalier, la Roche-du-Plessis, la Roche-Taulay, la Rochette, Saint-Hilaire, Sort, la Tavelière, la Touche, Trelay, la Tuilerie, la Vérolière, Vieux-Viré, Viré, Vougné.

Augé sur la carte de Cassini

augé cassini

Actes dépouillés par le Cercle généalogique des Deux-Sèvres

-Baptêmes : 5905
-Naissances : 494
-Mariages : 1170
-Contrats de mariage : 118
-Sépultures : 3167
-Décès : 322
-Abjurations : 121

Sources

-Marguerite Morisson-Gaboreau Augé… moments de vie, moments d’histoire… Monographie
– Bélisaire Ledain Dictionnaire topographique des Deux-Sèvres. Éditions UPCP
– Claude Dupin Mémoires sur la statistique du département des Deux-Sèvres. Site Gallica
– Cartes postales : Delcampe.net

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s