Pass’Yon généalogie Vendée

salon_cg_vend__enLe Cercle généalogique vendéen organise son salon Pass’Yon généalogie Vendée les 29 et 30 octobre 2016 de 10h à 18h à la Salle des Fêtes du Bourg-sous-la-Roche (La Roche-sur-Yon).

Le Cercle généalogique des Deux-Sèvres sera présent ces 2 jours. Vous pourrez y découvrir également d’autres associations généalogiques du Centre Ouest, des associations généalogiques familiales et historiques vendéennes, des librairies de généalogie et d’histoire locale…
Sur place, vous pourrez imprimer votre arbre personnel et sur mesure avec GénéaPrime, participer  à un atelier d’initiation à la généalogie, ou voir une exposition sur les Guerres de Vendée et les personnages vendéens… L’entrée est gratuite.

Publicités

Du nouveau sur le site des AD79

Les Archives départementales des Deux-Sèvres proposent depuis hier de nouveaux documents accessibles directement sur leur site. De nouveaux onglets sont donc apparus sur la page d’accueil :

Registres de recrutement militaire : En plus des registres matricules des conscrits nés entre 1847 et 1901, vous avez désormais accès à des documents concernant ceux qui sont nés entre 1781 et 1846. Il s’agit de tableaux généraux des conscrits et de liste cantonales de tirage au sort des conscrits qui vous permettront de découvrir la carrière militaire de vos ancêtres.
Presse : La presse régionale est une source précieuse. Vous pouvez consulter chez vous Le Mémorial de l’Ouest de 1836 à 1851, ainsi que de 1914 à 1918.
Iconographie : Il est possible maintenant d’enrichir son arbre généalogique avec des vues grâce à une collection de plus 20 000 cartes postales anciennes. La recherche se fait par commune ou (et) par thèmes.
Tables du contrôle des actes notariés et de l’enregistrement : tables des contrats de mariages, tables des donations et partages, tables des inventaires après décès, tables des successions, tables des donations après décès. Ces documents, très utiles pour les généalogistes, sont classés par bureau et couvrent une large période (qui varie selon les tables et les bureaux)

Pour vous inciter à aller y voir de plus près, j’illustre ce petit mot d’une belle carte postale prise à Saint-Maixent-l’École et trouvée dans la nouvelle section Iconographie du site des AD79. Elle vous donnera peut-être aussi envie d’aller voir aux Archives l’exposition sur l’aviation, Une passion qui donne des ailes.

avion-saint-maixent
source AD79

Une passion qui donne des ailes

aviationafficheorigEt non, pour une fois, la passion qui donne des ailes, ce n’est pas la généalogie mais c’est l’aviation ! Les Archives départementales des Deux-Sèvres ont mis en place dans leur hall d’entrée (26 rue de la Blauderie à Niort) leur nouvelle exposition :

UNE PASSION QUI DONNE DES AILES.
Histoire de l’aviation en Deux-Sèvres

Cette belle exposition est en visite libre et gratuite depuis le 18 octobre 2016 jusqu’au 31 mai 2017. Des visites guidées sont possibles pour des groupes sur réservation. Accueillis par un aviateur, vous y verrez de nombreux documents d’archives, objets et maquettes… mis en valeur et explicités. Cela vous passionnera et vous donnera sans doute des ailes ! Et si l’aéronautique vous intéresse vraiment beaucoup, ne manquez pas dans nos derniers bulletins la série de portraits des aviateurs morts pour la France durant la guerre 14-18.

Initiation à Nueil-les-Aubiers

expo_genealogie_nueillesaubiersPas de pause pour les séances d’initiation à la généalogie ! Après celle du lundi 17 octobre aux Archives départementales réservée aux « Ambassadeurs des Deux-Sèvres », nous serons le mercredi 19 octobre à 14h00 à la bibliothèque de Nueil-les-Aubiers pour expliquer comment commencer sa généalogie, quelles sources utiliser, quelles méthodes employer. Vous pourrez également profiter de l’exposition « La généalogie mode d’emploi ».

Si vous êtes intéressé par cette séance, merci de réserver votre place en contactant la bibliothèque au 05.49.65.69.06. Nous espérons que vous serez nombreux.

Généalogie à Montamisé (86)

affiche-montamiseComme tous les ans, le Cercle Généalogique Poitevin organise 2 jours de rencontre destinés aux échanges entre adhérents. Cette année, l’évènement se tient à Montamisé, tout près de Poitiers, les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2016 dans la salle des fêtes (rue du Cèdre, 86360 Montamisé).

Le Cercle généalogique des Deux-Sèvres sera présent le samedi uniquement. Ce sera l’occasion pour nos amis de la Vienne de nous rencontrer et de trouver peut-être de nouveaux ancêtres venus de notre département voisin.

 

 

 

Sauzé-Vaussais

Carte d’identité

Sauzé-Vaussais est un chef-lieu de canton au sud du département des Deux-Sèvres. Sa population en  2013 était de 1613 habitants. Issue de la fusion en 1790 des paroisses de Vaussais et de Sauzay, elle posséde un patrimoine architectural intéressant avec l’église de Vaussais, le pigeonnier de Vignaud, la tour de l’horloge ou encore le manoir du Puy-d’Anché.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sauzé-Vaussais par le préfet Dupin vers 1800

Sauzé-Vaussais , chef-lieu de canton et siège d’une justice de paix. Cette commune est située au sud et à 2 myriamètres 4 kilomètres de Melle. Sa population est de 1295 individus. Il y a deux notaires, un receveur des domaines, une brigade de gendarmerie à cheval, un bureau de poste aux lettres. Les terres labourables sont assez fertiles et produisent froment, baillarge, seigle, maïs, avoine, peu de chanvre et encore moins de lin. On cultive avec succès, depuis quelques années, les pommes de terre. Les prairies naturelles, arrosées par des fontaines, sont assez bonnes, mais peu étendues ; on sème aussi des prairies artificielles. Il y a quelques bois taillis qui peuvent à peine suffire pour le chauffage de la commune. Il existe un moulin à eau que fait tourner, pendant le tiers de l’année seulement, le ruisseau de la Péruze qui prend sa source à la Chapelle-Pouilloux, et coule dans le département de la Charente. Il se fabrique quelques pièces de toiles et d’étoffes grossières pour l’usage des cultivateurs : il y a une tuilerie, des halles. Les foires se tiennent les 2 vendémiaire, 2 et 29 brumaire, 2 frimaire, 2 nivôse, 2 et i5 pluviôse, 2 ventôse, 2 germinal, 2 floréal, 2 et 26 prairial, 2 messidor, 2 thermidor, 2 et i3 fructidor. Toutes ces foires, ainsi que les marchés, sont approvisionnés de grains , de toute espèce de denrées, de bestiaux et autres objets de commerce. Les marchés se tiennent le jeudi.

Les toponymes relevés par Bélisaire Ledain vers 1900

Le Banc, la Barre, la Bounière, le Breuil, Chaluaud, le Châtellier, Châtenet, la Chaume, la Chauviniere, la Chevallonnerie, Chez-Cartaud, la Combe, l’Ébaupin, Galeure, la Garnerie, les Jarriges, Limage, la Montée-Blanche, la Montée-Rouge, Péruse, Puy-d’Anché, Puy-de-Bourin, Sauzé, les Ségeliers, la Simonnière, la Touche-Barré, les Touches, la Tuilerie, Vaussais.

Sauzé-Vaussais sur la carte de Cassini

sauze-cassini2

Actes dépouillés par le Cercle généalogique des Deux-Sèvres

Les registres sont en cours de dépouillement. Si vous êtes un adhérent intéressé par cette activité pour une autre commune du département, vous pouvez nous contacter. Pour le moment, nous avons pour Sauzé-Vaussais :

-Mariages : 113
-Mariages protestants : 54

Sources

– Bélisaire Ledain Dictionnaire topographique des Deux-Sèvres. Éditions UPCP
– Claude Dupin Mémoires sur la statistique du département des Deux-Sèvres. Site Gallica
– Cartes postales : Delcampe.net
Site officiel de la mairie de Sauzé-Vaussais

Recherches généalogiques en 1881

Le document du mois (de septembre, je suis en retard) des AD79 montre que la généalogie ne date pas d’aujourd’hui et qu’elle a servi autrefois pour les recherches d’héritiers. L’oncle d’Amérique n’est pas forcément une légende : il y a presque 150 ans, en 1881, des recherches sont entreprises dans les Deux-Sèvres (et ailleurs) pour rechercher d’éventuels cousins du docteur Jean-Jacques Giraud décédé à Baltimore (USA) en 1839, son fils Augustus étant mort à son tour sans héritier direct.

doc-mois-septembreComme celui-ci a laissé une fortune plutôt intéressante, plusieurs hypothétiques descendants ou apparentés se manifestent dans le département et alentour. Des recherches d’ordre généalogique sont donc menées à Saint-Loup-sur-Thouet,  à Sainte-Verge et à La Mothe-Saint-Héray, dans les Deux-Sèvres.

Laurent Delenne nous raconte tout cela avec précision. Si la curiosité vous pousse à savoir si les recherches ont été fructueuses et si l’oncle d’Amérique est une réalité dans le cas présent, il ne vous reste plus qu’à cliquer ici !