Saint-Martin-du-Fouilloux

Carte d’identité

Cette commune de Gâtine possède le point le plus haut de notre département : le Terrier du Fouilloux culmine à l’altitude vertigineuse de 272 mètres. Peuplée au dernier recensement de 228 habitants,  Albéric Verdon sur son site Histoire de la Gâtine poitevine nous apprend qu’à celui du 3 juin 1797, il y avait, à Saint-Martin-du-Fouilloux, « 90 hommes mariés ou veufs, 83 femmes mariées ou veuves, 158 garçons de tout âge, 135 filles de tout âge, 4 défenseurs de la patrie vivant et 11 morts, 120 bœufs, 79 vaches, 98 veaux et génisses, pas de chevaux de tout âge, 25 juments de tout âge, 2 mules et mulets, 807 moutons, 52 chèvres et boucs, 49 cochons » !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Saint-Martin-du-Fouilloux par le préfet Dupin vers 1800

Commune au nord-ouest et à 12 kilomètres de Ménigoute. Sa population est de 562 individus. On y récolte du seigle et de l’avoine. Il y a peu de prairies naturelles ; quelques
bois taillis, qui sont : les bois du grand Fouilloux, Rouzant, Magot et la Gloire. Il existe deux étangs ; un moulin à vent.

Les toponymes relevés par Bélisaire Ledain vers 1900

Les Ances, l’Aspoix, l’Audérie, la Bourie, la Cacquetière, la Caquetière, Chaussauvent, les Douves, l’Étang-du-Fouilloux, la Favrelière, le Fouilloux (Grand), le Fouilloux (Petit), Foye (Grande et Petite), la Guibaudière, la Guyochère, les Harsis, l’Hôpiteau, la Jarrière, Laspoix, Mérimier, Mongaudier, la Motte-Jarrière, la Motte-Menullière, la Paillerie, le Plessis-Bourg, la Pointière, la Pougère, le Prieuré, la Rambertière, la Rognonnière, Saint-Chartre, Saint-Martin-du-Fouilloux, la Simnaudière, la Torterouère, la Vergne.

 Saint-Martin-du-Fouilloux sur la carte de Cassini

st martin du fouilloux cassini.PNGActes dépouillés par le Cercle généalogique des Deux-Sèvres

-Baptêmes : 2830
-Naissances : 181
-Publications de mariage : 13
-Mariages : 640
-Sépultures : 1537
-Décès : 159

Sources

– Bélisaire Ledain Dictionnaire topographique des Deux-Sèvres. Éditions UPCP
– Claude Dupin Mémoires sur la statistique du département des Deux-Sèvres. Site Gallica
– Cartes postales : AD79
Histoire de la Gâtine poitevine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s