Guide des recherches sur l’histoire des familles

gildas-bernardLes plus anciens s’en souviennent, le Guide de recherches sur l’histoire des familles souvent appelé du nom de son auteur archiviste-paléographe Le Gildas Bernard a longtemps été la bible des généalogistes. Mais il commençait à dater car il avait été écrit avant l’arrivée d’Internet et il était surtout introuvable depuis longtemps.

Un an après le décès de son auteur en 2001, les Archives de France et les Archives nationales ont décidé de le rééditer et même de le réécrire en tenant compte des évolutions technologiques du XXIe siècle, avec pour but la rédaction d’un guide d’orientation dirigeant le généalogiste vers les fonds et les types de documents les plus pertinents des Archives nationales, départementales et communales, ainsi que des autres dépôts d’Archives publiques.

Comme la généalogie est un univers en perpétuel mouvement, il a été fait le choix d’un document numérique plutôt que papier, ce qui permettra les mises à jours fréquentes nécessaires. Donc, si vous voulez consulter ou télécharger ce texte (347 pages tout de même) qui devrait réconcilier les Anciens et les Modernes, c’est gratuit, il vous suffit de cliquer sur le lien.

Publicités

1914-1918 en Pays Thouarsais

14-18 en pays thouarsaisJe retransmets ce message de la SHAAPT (Société d’Histoire, d’Archéologie & des Arts du Pays Thouarsais)

À l’occasion des commémorations du centenaire de l’armistice de 1918, la SHAAPT a travaillé à l’élaboration d’un ouvrage collectif édité par Geste Éditions, La Grande Guerre à hauteur d’homme.  

À travers diverses thématiques, ce livre richement illustré relate tant les combats que vécurent les poilus thouarsais, que la vie à l’arrière des lignes, il vous permettra de mieux comprendre comment a été vécu le premier conflit mondial en Pays Thouarsais.

La sortie est prévue pour novembre. En cliquant sur l’image, vous aurez accès à davantage d’informations ainsi qu’au bon de souscription à imprimer qui permet de réserver ce livre à un prix avantageux.

« Guérir de sa famille » par Michèle Bromet-Camou

guérir de sa famillePour ceux qui s’intéressent à la psycho-généalogie et à ses aspects thérapeutiques, Michèle Bromet-Camou vient de publier aux éditions Tallandier Guérir de sa famille. L’auteure, bien connu dans notre département où elle réside et travaille, est psychologue clinicienne, formatrice en psychogénéalogie et en psychodrame. Elle a été l’élève d’Anne Ancelin-Schützenberger, récemment disparue qui a, elle aussi, beaucoup apporté dans ce domaine et est célèbre pour son ouvrage Aïe mes aïeux !

Voilà ce qui est dit du livre de Michèle Bromet-Camou sur le site de son éditeur :

« C’est plus fort que moi ! » Combien de fois Michèle Bromet-Camou a-t-elle entendu ce cri de ses patients, dans son cabinet de psychologue ou dans les groupes thérapeutiques qu’elle anime ? Quelque chose résiste, empêchant de changer ce qui pourtant nous fait tant souffrir et nous plonge dans un sentiment d’impuissance. La psychogénéalogie donne une réponse à cette incompréhension : souvent, les maux dont nous souffrons ne nous appartiennent pas. Ils sont l’héritage inconscient d’une histoire familiale dont nous endossons le poids, qui nous fait répéter et mettre en acte des situations que nous n’avons pas choisies, parfois jusqu’à la pathologie. Une libération de ces entraves familiales est possible par un travail thérapeutique, que Michèle Bromet-Camou choisit de nous dévoiler. S’appuyant sur une longue expérience clinique, elle montre que la psychogénéalogie constitue un immense espoir pour ceux qui souffrent.

Et si le sujet vous intéresse particulièrement, vous pouvez aussi lire l’interview de l’auteure dans La Nouvelle République.