X comme : Xon

Le 2e article rédigé pour nous par Brigitte, du blog Chroniques d’antan et d’ailleurs

Au début du XXe siècle, tous les hommes sont convoqués pour le conseil de révision, étape obligatoire avant le service militaire, incontournable sauf en cas de problème médical sérieux, l’année de leur 20 ans. Pour ceux qui vivent en Gâtine, presque toujours parce qu’ils y sont nés, le bureau de recrutement dont ils vont dépendre est celui de Parthenay. En grand majorité, ils sont alors affectés au 114e régiment d’infanterie, à la caserne Allard, ou parfois au 125e régiment d’infanterie, à Poitiers.

1Au moment de la mobilisation d’août 1914, les soldats de Gâtine appartenant à l’armée d’active, c’est à dire les classes 1911-1912-1913 sont sous les drapeaux, à Parthenay ou Saint-Maixent, au 114e régiment d’infanterie. Ils vont recevoir les renforts des classes de réservistes, de 1900 à 1910, qui arrivent dans les deux villes dès les premiers jours d’août. Comme partout ailleurs en France, le régiment est dédoublé, le 114e principalement composé de soldats sous les drapeaux au moment de la mobilisation, et le 314e RI, son régiment de réserve, rassemblant le reste des hommes.

Le 114e RI et le 125e RI de Poitiers , réunis dans la 34e brigade d’infanterie, le 68e régiment d’infanterie et le 90e régiment d’infanterie, régiments recrutés sur l’Est de la Vienne et l’Indre, au Blanc et à Châteauroux, et réunis dans la 33e brigade d’infanterie, forment la 17e division d’infanterie, au sein du 9e corps d’armée. Les quatre régiments vont avoir pendant les années 1914 et 1915 un parcours militaire identique.

2.png
Source : Gallica – Les armées françaises dans la Grande Guerre Tome X – https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63495098/f150.image

Les régiments de réserve sont regroupés différemment. C’est au sein de la 117e brigade d’infanterie, regroupée à Tours, sous les ordres du colonel Lambin, que sont réunis le 314e RI, originaire de Saint-Maixent et Parthenay, le 325e RI de Poitiers et le 232e RI de Tours. Avec la 118e brigade d’infanterie ils sont regroupés dans la 59e division de réserve, et intégrés dans le commandement du 2e groupe de divisions de réserve – 2e GDR – dont le point de ralliement se fait courant août dans la région de Nancy.

3.png
Source : Gallica – Les armées françaises dans la Grande Guerre Tome X –
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63495098/f468.image

Tous ces points techniques sont importants quand on veut étudier le parcours d’un soldat ou d’un groupe d’hommes pendant la 1ere guerre mondiale, car l’information que l’on cherche peut se trouver mieux expliquée dans les documents concernant un des autres régiments ayant pris part aux mêmes combats. Par exemple, il n’y a pas d’archives en ligne pour le Journal des Marches et Opérations du 314e RI, mais à travers ceux du 325e RI et du 232e RI, on peut comprendre ce que le 314e a vécu.

Selon l’historique du 314e régiment d’infanterie, le régiment embarque à Parthenay, le 14 aout 1914 au matin, à destination de Nancy.
Le 20 aout, le régiment reçoit le baptême du feu, pendant la bataille de Morhange.
Du 5 au 13 septembre, il prend part à la bataille du Grand Couronné, notamment aux combats de Sainte-Geneviève.

4.jpg
Par G.Garitan — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=31571892

Puis quelques jours plus tard, les hommes du 314e RI participent à la reprise du bois de Champenoux, sécurisant l’accès à la ville de Nancy.

Après ce difficile début de guerre, le 314e RI et ses compagnons de la 117e BI connaissent quelques mois de répit et restent stationnés dans la région du Grand Couronné, autour de Pont-à-Mousson.

5.gif
Carte réalisée à partir de Geoportail

Mais en février, la situation change brusquement.

Le signal de Xon, situé sur la colline de Xon et culminant à 356 mètres, occupé par des éléments du 325e RI, est bombardé par les Allemands le 13 février 1915. Son emplacement est important au niveau stratégique et il ne peut pas rester sous contrôle allemand.

Le général Dubail écrit dans son journal de campagne :
« Sur le front du 2e Groupe de divisions, l’ennemi a tenté une attaque sur le signal de Xon (3 kilomètres nord-est de Pont-à-Mousson). A 21 heures, on me dit que les Allemands ont pu pousser des éléments jusqu’au signal où tiennent encore certaines de nos fractions. On contre-attaque en ce moment, en partant de la lisière du bois Juré.
Ce signal de Xon a une certaine importance. Les Allemands pourraient, de là, prendre d’écharpe la droite de la 1ère Armée. Il faut les en chasser à tout prix. Je donne des ordres dans ce sens et j’envoie un officier de liaison pour me renseigner exactement. »

Source : Gallica – Quatre années de commandement, 1914-1918 (1re armée, groupe d’armées de l’Est, armées de Paris) : journal de campagne. Tome 2 / Auteur : Dubail, Edmond (1851-1934).
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5724872q

Pendant trois jours, le 314e RI va être fortement impliqué dans les combats pour la reprise du signal de Xon, avant d’être relevé dans la nuit au 16 au 17 février. Finalement le signal de Xon et les villages alentours sont repris le 18 février 1915 principalement par le 277e RI.

7Une recherche croisée sur les sites Mémoire des Hommes et MemorialGenweb m’a permis de lister les noms de 13 soldats originaires de Gâtine, tombés entre le 13 et le 17 février 1915 à Xon. Dix d’entre eux sont inhumés à la nécropole nationale du Pétant, à Montauville.

En cliquant sur la carte ci-dessous, vous verrez les lieux d’origine de chacun d’eux, quelques éléments de leur parcours militaire et les liens vers leur fiche de Mort pour la France et leur fiche matricule.

8

Publicités

Un commentaire sur « X comme : Xon »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s