Saint-André-sur-Sèvre

Carte d’identité

La prochaine A.G. du Cercle généalogique des Deux-Sèvres aura lieu au château de Saint-Mesmin le samedi 28 mars. Vous pouvez d’ores et déjà réserver cette date si vous êtes adhérent. Nous serons bien dans les Deux-Sèvres et non en Vendée car le château qui porte le nom de la commune vendéenne toute proche se trouve de fait sur le territoire des Deux-Sèvres, plus précisément à Saint-André-sur-Sèvre. Ouf ! C’est l’occasion de faire une petite fiche sur cette jolie commune de 662 habitants du canton de Cerizay où nous aurons plaisir à vous retrouver.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Saint-André-sur-Sèvre par le préfet Dupin vers 1800

St-ANDRÉ-SUR-SÈVRE, commune au sud et à 5 kilomètres de Cerizais. Sa population est de 402 individus. Son territoire baigné et limité à l’est, au nord et à l ‘ouest, par la Sèvre nantaise et les ruisseaux du Pas-Colon, et du Pas-Nonent, qui vont se perdre dans cette rivière, produit seigle, blé noir un peu d’avoine et des pommes de terre. Les prairies sont peu nombreuses et d’un produit médiocre. Il y a quelques bois taillis qui sont les bois de Jarrie, Monnie, St.-Mémins-la-Ville. Il existe deux étangs à grenouilles ayant 20 mètres d’étendue chacun, deux moulins à eau, un à vent et un haras de baudets. On remarquait là belle tour du château de St.-Mémins-la-Ville ; elle a été incendiée pendant la guerre.

Les toponymes relevés par Bélisaire Ledain vers 1900

L’Aubrière, la Barangerie, la Bertonnière, la Bleure, la Bobinière, la Bottière, la Boutinière, la Challoire, la Charoulière, le Château, la Chatière, le Chiron, Dalet, les Econdières, la Ferlandière, la Ferrandière, le Fournil, la Foye, la Galardière, la Garnerie, la Gibaudière, Guiaudau, la Jarrie, la Jousselinière, Laidet, Lavaud, la Maison-Neuve, le Marais, Monic, la Monnerie, la Naulière, les Noues, l’Ouche-Neuve, le Plessis, le Poirier, Puyboit, Puymichenet, Puyraland, Puytaraud, le Rémi, la Grande Roche, la Petite Roche, la Roche-Bourdin, la Roche-du-Halais, la Roulière, Saint-André-sur-Sèvre, Saint-Jean, Saint-Mesmin-la-Ville, le Sourd, le Sourdis, le Terrier.

Saint-André-sur-Sèvre sur la carte de Cassini

st andré cassini.jpg

Actes dépouillés par le Cercle généalogique des Deux-Sèvres

-Baptêmes : 4313
-Naissances : 361
-Mariages : 1101
-Sépultures : 3375
-Décès : 169

Sources

– Bélisaire Ledain Dictionnaire topographique des Deux-Sèvres. Éditions UPCP
– Claude Dupin Mémoires sur la statistique du département des Deux-Sèvres. Site Gallica
– Cartes postales : Archives départementales des Deux-Sèvres
Site officiel de la commune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s