Décès insolites dans le registre de Secondigné (2)

Tué d’un coup de boule de quille en 1676

Lors des recherches sur mes ancêtres, j’ai été amenée à parcourir les registres paroissiaux de Secondigné-sur-Belle, autrefois Secondigné-sur-Chizé. J’y ai découvert quelques anecdotes et actes insolites.  Aujourd’hui  je vais vous parler d’un homme tué d’un coup de boule de quille en 1676 :

Jean mettayer agé de vingt cinq ans ou environ de la paroisse de la chapelle baton en gastine décéda le troisième jour du mois d’aoust mil six cent soixante et saize après avoir reçu sur la teste un coup d’une boule de quilles jetté sans penser qu’elle tomberait sur aucune personne etant lancée dela main Son corps a este inhumé dans le cimettiere de céans entre les estrangers après avoir esté bien informé deses bone vie et moeurs et davoir mesme faict ses pasques et a assisté a ses obsèques Messire Alain Tarin Curé de Villefollet et a son enterrement Jean Traver Pierre Benoist de la paroisse des Fosses Jacque et Antoine Beauchapet qui ont desclaré ne scavoir signer à la réserve des soussignés Faict par moy Curé de Sousigné aux jour et an que dessus. Tarin Curé de Villefollet PFeyti Curé de Secondigné

https://archives-deux-sevres-vienne.fr/ark:/58825/vta64ed806b8e955ae2/daogrp/0/153

Le jeu de quille est un jeu ancien, apparu au 14e siècle [1] :

http://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-37071-tableau-scene-villageoise-paysans-jouant-aux-quilles-titre-factice

– Au 14e siècle, à la cour de Seuilly, proche de Chinon, Gargantua s’y passionnait, le jeu émergeant déjà en France, à Chably dans l’Oise.

– Par contre Edouard III d’Angleterre et Charles V en France interdirent en 1337 et 1369 sa pratique, sous peine de mort, estimant qu’en s’y livrant, les sujets se détournaient des armes.

– Plus tard, Henri IV, entre deux escapades, s’y adonnait volontiers. Son fils Louis XIII considérait que ce jeu populaire préparait à la guerre et le pratiquait.

– Au 18e siècle, toutes les classes de la société s’y intéressaient. Mozart l’honorait avec plaisir : un jour, au cours d’une partie avec des amis, il improvisa le ravissant « Trio de Quilles » pour piano, clarinette et alto.

– Louis XVI y jouait deux mois avant sa mort avec le Dauphin, et y était nous rapporte-t-on, très habile.

à la Belle époque, les sous-sols de la Brasserie Excelsior avenue de la Grande Armée à Paris, étaient transformés en jeux de quilles.

– Staline se passionnait également pour ce jeu, et Frédérik IX, roi du Danemark, affectionna particulièrement le Bowling.

Le jeu de quilles a conservé une grande pérennité au cours des siècles.

[1] Histoire des Quilles (free.fr)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s