L’ânerie du chirurgien aux boutons d’or

Bien qu’il ne soit pas très difficile à lire, je ne résiste pas au plaisir de retranscrire cet acte trouvé dans un registre de Germond (BMS 1721-1757, vue 87/195). J’ai juste adapté l’écriture aux règles actuelles.

Le 13 juillet 1738 a été inhumé dans le tombeau des prieurs à la droite du chœur dans l’église de Germond Annet Chalmette, prieur de Germond, après avoir reçu tous les sacrements et avec une résignation admirable quoique dans des grandes souffrances causées par l’ânerie du chirurgien nommé François Denis de cette paroisse qui lui appliqua des oignons de bouton d’or pilés sur les jambes pour les faire fluer, ce qui les lui brûla entièrement et ce en présence de toute la paroisse qui n’a néanmoins pas signé Ph Corraud

François Denis, responsable du décès d’Annet Chalmette qui était prieur de Germond depuis 17 ans, est pourtant qualifié de maître chirurgien quand il se marie, le 26 novembre 1736, à l’église Saint-André de Niort avec Jeanne Pouzin. Leur union est féconde puisque 9 enfants naissent à Germond entre 1737 et 1752. Hélas, 7 d’entre eux (au moins, peut-être tous) meurent en bas âge ; je n’ose supposer que ce soit encore à cause d’âneries de leur chirurgien de père, les décès des jeunes enfants étant chose courante autrefois. Je perds la trace des malheureux parents le 23 décembre 1752, au dernier enterrement d’enfant.

Le prieur Philibert Corraud qui a rédigé l’acte de sépulture de son collègue n’a sans doute pas dû choisir François Denis comme praticien mais il a quand même réalisé les nombreux baptêmes et nombreuses sépultures des enfants du chirurgien. Il est à peu près certain que Philibert Corraud a également évité d’être soigné avec des boutons d’or pendant les 41 ans qui ont séparé la mort d’Annet Chalmette de son propre décès le 13 août 1779 à Germond à l’âge vénérable pour l’époque de 80 ans.

Et quant à moi, je regarderai désormais d’un autre œil le joli bouton d’or.

6 commentaires sur « L’ânerie du chirurgien aux boutons d’or »

  1. Voilà autre chose!!!Ne donne t on pas ces fleurs aux lapins???? Ah bé dame!
    Mais d’abord qu’est-ce que le maître chirurgien a mis dans son mortier ??? Cette plante n’a pas d’oignon que je sache!!!! mais des racines
    CERTES selon madame Google ses graines sont très toxiques !!!
    De toute façon ce chirurgien méritait d’entrer dans l’Histoire et grâce à vous c’est fait!!!!! Mille roses trémières en récompense !!!
    Bien cordialement

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s