Challenge de l’été : Parlez nous du 79.

L’été se fait là et forcément chacun prépare ses vacances pour reprendre en pleine forme en septembre.

Cependant, pour laisser personne sur sa faim nous avons décidé d’appeler aux bonnes volontés pour alimenter le blog durant l’été.

Les Deux-Sèvres sont connues pour être le département numéro 79, donc parlez nous de tout ce qui a un lien avec ce nombre.

Sosa 79, années en 79, 79 ancêtres originaires du même lieu, un militaire matricule 79, que sais-je ? Le tout en lien avec les Deux-Sèvres. Faites place à votre créativité.

Envoyez vos contributions à genea79@orange.fr, on se chargera de les diffuser à partir du 1er juillet jusqu’au 31 août.

Retour sur la sortie généalogique du 18 juin 2022 à Bois-Tiffrais

Le Cercle généalogique des Deux-Sèvres a organisé pour ses adhérents (et leurs proches) le samedi 18 juin une sortie généalogique au château de Bois-Tiffrais sur la commune de Monsireigne en Vendée. Ce bel édifice accueille dans un décor champêtre le riche Musée régional d’Histoire protestante avec sa salle d’étude consacrée à la généalogie protestante de la France de l’Ouest.

La canicule s’étant invitée au programme, sur les vingt six personnes inscrites au départ, dix sept ont finalement participé à cette journée.

Le matin, nous avons visité le Musée régional d’histoire protestante avec pour guide le pasteur Denis VATINEL, conservateur du musée:

Nous avons découvert le musée et ses collections : la cuisine, la salle de séjour, les salons …

Lire la suite de « Retour sur la sortie généalogique du 18 juin 2022 à Bois-Tiffrais »

Les pierres tombales de l’église Saints-Eutrope-et-Martin de Availles-sur-Chizé

La commune d’Availles a été rattachée à celle de Chizé en 1973. L’église d’Avallia dépendait de l’abbaye de la Trinité de Vendôme par suite d’une donation de la comtesse Agnès, en 1040.

Sous des apparences toutes simples, l’église dénote une histoire complexe. Elle a gardé le plan général des petites églises romanes, et leur pauvreté : nef en moellons, prolongée par une travée droite plus étroite, puis par une abside en hémicycle, après un nouveau ressaut. S’est greffé tardivement sur l’entrée sud un balet n’ouvrant que par une porte en plein cintre. Le tout est sous un unique toit de tuiles creuses d’où ressort seulement un petit campanile ajouté sur la façade condamnée, avec sa cloche de 1868.

Les contreforts ajoutés après coup et qui masquent une partie des trois baies romanes de l’abside se comprennent bien, vu la vétusté des murs dont le dévers se remarque aussi de l’intérieur. Le besoin de lumière a provoqué le percement de plusieurs baies gothiques.

La charpente et l’éclairage rénovés, la mise en valeur de l’appareillage des pierres blanches dans le chœur, montrent l’intérêt des communes pour leur patrimoine.

On trouve au mur de l’abside un blason marqué de trois clefs, armoiries de la famille CHEVALIER de la Coindardière.

Dans le beau dallage de pierre se trouvent cinq plates-tombes,

  • Une première, située à droite en entrant avec juste une croix gravée,
  • Une deuxième avec une épitaphe, située à droite,
  • une troisième à gauche avec une épitaphe et une croix gravée,
  • une quatrième avec une épitaphe, dans l’allée centrale, celle de Louis Armand de Rougemont (†1731),
  • La cinquième pierre tombale, accolée à la précédente, avec une épitaphe et une croix, celle de Jean Veillon, prêtre  (†1685)

La première pierre tombale est  située à droite en entrant avec juste une croix gravée :

Lire la suite de « Les pierres tombales de l’église Saints-Eutrope-et-Martin de Availles-sur-Chizé »

Connaissez-vous ces mariés ?

Les Archives départementales des Deux-Sèvres possèdent dans leur fonds iconographique certaines vues qui ne sont pas légendées, faute de renseignements. Elles comptent sur votre sagacité pour reconnaître des lieux ou des personnes sur plusieurs photos de mariage ou scolaire ou pour pouvoir dater ces clichés. Nous vous les présenterons petit à petit.

Nous commençons aujourd’hui par un très chic mariage. Autour des mariés, les dames ont mis leurs plus belles robes et les messieurs leurs plus beaux costumes.

Où sommes-nous précisément, devant quelle maison (le numéro 3) ? En quelle année ? Reconnaissez-vous les mariés ou un témoin ? Je suppose que nous sommes dans le Thouarsais puisque l’auteur du cliché (papier, noir et blanc ; 27× 35 cm) est Gustave Pinel, un photographe né le 12 mai 1884 à Fougères, installé à Thouars où il est décédé en 1974.

Si vous avez des éléments de réponses, merci de les donner en commentaires, nous les transmettrons aux AD79.

L’oiseau pleureur de Boussais

Le « dessin dans les registres » d’aujourd’hui se cache dans la superbe page de garde du « registre des baptesmes, mariages et sépultures pour la paroisse de Boussay (Boussais aujourd’hui) comencé le premier janvier 1670« . Les lettres sont ornementées de boucles, d’arabesques, de pleins et de déliés…

Et quand on zoome sur la droite au milieu de la page, les volutes qui terminent le nom de la paroisse s’envolent pour former le dessin d’un oiseau 🐦qui semble pleurer 😭.

C’est malheureusement la seule page du registre où le calligraphe inspiré (peut-être Mériaudeau, le prêtre vicaire de la paroisse qui a une plutôt belle écriture) nous montre l’étendue de tout son talent.

Permanence virtuelle le jeudi 16 juin 2022

Nous proposons à nos adhérents et non adhérents une permanence virtuelle (et atelier d’entraide) le jeudi après-midi 16 juin de 14h à 19h ou sinon à la demande via des échanges à distance en visio ou tchat : ce service est facilement accessible ; de chez soi, il suffit de se connecter  avec son ordinateur, de s’inscrire une 1ere fois sur le site de la Maison de la Généalogie, en saisissant votre adresse-mail et un mot de passe (à conserver pour des visites ultérieures)

Maison de la Généalogie

https://france-genealogie.org/

Puis de cliquer sur la loupe située en haut à gauche et de saisir « Deux-Sèvres », ensuite cliquer sur le Cercle Généalogique des Deux-Sèvres qui s’affiche juste en dessous.

Vous voilà arrivé sur notre stand que vous pouvez parcourir via les icônes en bas d’écran :

Cliquez sur l’icône « ?» pour avoir le mode d’emploi.

Pour permettre de nous organiser, vous pouvez au préalable envoyer un mail à genea79@orange.fr précisant votre besoin et le jour/heure qui vous convient et nous vous enverrons en retour un mail de confirmation.

Bonne découverte de notre stand. Vous pouvez également, depuis la page d’accueil de la Maison de la Généalogie,  découvrir les sites des autres associations, dans le quartier des associations (Hall 1) et visionner les vidéos à votre disposition dans les vidéothèques.

Nous proposons également des permanences physiques/ateliers d’entraide sur Niort, Parthenay, Thouars et Coulon : le planning est consultable sur notre site ici.

Initiation à la Généalogie le 11 juin 2022 à Parthenay

Il reste quelques places disponibles pour la prochaine séance d’initiation qui aura lieu le samedi 11 juin 2022 à la Médiathèque de Parthenay, de 9h30 à 12h30. Si vous êtes intéressé, dépêchez-vous en contactant directement la bibliothèque par téléphone au 05.49.94.90.42 (Réservation obligatoire).

Vous pouvez aussi nous laisser un message sur notre mail (genea79@orange.fr) en indiquant vos noms, prénoms, adresse et téléphone et nous transmettrons.