L’oiseau pleureur de Boussais

Le « dessin dans les registres » d’aujourd’hui se cache dans la superbe page de garde du « registre des baptesmes, mariages et sépultures pour la paroisse de Boussay (Boussais aujourd’hui) comencé le premier janvier 1670« . Les lettres sont ornementées de boucles, d’arabesques, de pleins et de déliés…

Et quand on zoome sur la droite au milieu de la page, les volutes qui terminent le nom de la paroisse s’envolent pour former le dessin d’un oiseau 🐦qui semble pleurer 😭.

C’est malheureusement la seule page du registre où le calligraphe inspiré (peut-être Mériaudeau, le prêtre vicaire de la paroisse qui a une plutôt belle écriture) nous montre l’étendue de tout son talent.

Un commentaire sur « L’oiseau pleureur de Boussais »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s