Généa79 n° 103

Le prochain numéro de Généa79 arrivera la semaine prochaine dans les boîtes aux lettres de ceux qui se sont abonnés à la revue papier. En attendant, les adhérents au Cercle généalogique des Deux-Sèvres peuvent dès à présent le consulter et le télécharger sur notre site.

Au sommaire (et en couverture), le texte de la conférence que nous avons donnée à 3 voix, le 30 novembre de l’an dernier, aux Archives départementales à Niort pour l’Université populaire du Niortais.

103Mais aussi, de nombreux destins, parfois tragiques :
– Une double vie
– Le mariage de Catherine Bazille
– Brève généalogie d’une famille juive
– De la Chapelle-Largeau à Anjouan
– Ma campagne d’Algérie (1832-1833)
– René Chasteau, curé, instituteur et meurtrier ?
– Edmond Belot, mort à La Bourgonce en 1870
– Noyade à Louin

Également quelques listes :
– Propriétaires indemnisés sous Napoléon Ier
– Ils se sont mariés à Theil-Rabier

Et bien sûr, les rubriques habituelles :
– Le mot du président
– Le mot des Archives départementales
– Paléographie

Pour résumer, un numéro riche et varié, comme on les aime !

Publicités

Conférence : les pionniers deux-sévriens partis au Canada

lmusée-du-poitou-protestant-de-beaussais-79370.jpg
Le musée de Beaussais

Notre ex-présidente, Marguerite Morisson, animera très bientôt une conférence au musée du Poitou protestant, place de la mairie à Beaussais.
Elle y évoquera les Poitevins, nés sur le territoire de nos actuelles Deux-Sèvres, qui sont partis au XVIIe et XVIIIe siècles au Canada. Ces pionniers, elle les connaît très bien puisqu’elle vient d’écrire un livre qui leur est consacré et qui sera publié avant la fin de l’année chez Geste édition.

Si le sujet vous intéresse, le livre de Marguerite est encore en souscription (le lien sur notre site) jusqu’à la fin du mois d’avril.
Et vous aurez bien sûr un aperçu de l’importance des recherches de Marguerite (et vous pourrez la rencontrer) en assistant à sa conférence à Beaussais, le dimanche 22 avril à 15h30.

Contact de la maison du protestantisme :
téléphone : 05 49 32 83 16
courriel : maison-protestantisme@wanadoo.fr

Les clochers de nos villes et villages

Un petit lien bien utile signalé par M. Patrice Huleux. Si vous cherchez pour illustrer votre généalogie une photo de l’église du village de vos ancêtres, c’est très facile. Je recopie ses explications :

Je souhaite à chacun de trouver le sien… C’est amusant ! 1 clic sur le département, 1 clic sur la commune et double clic sur les photos pour les agrandir. LE CLOCHER DE VOTRE VILLE, VILLAGE… Vous voulez revoir le clocher de votre village, natal ou non ? Il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous.

Clochers de France

Et ça marche. La preuve : j’ai trouvé les photos des églises de Brie, Reffannes et Xaintray en 5 secondes chrono !

Exposition de généalogie à Saint-Jean-d’Angély

St-Jean-D'angélyLe lendemain de notre Assemblée Générale à Niort, soit le dimanche 25 mars, entre 10h00 et 18h00, le Cercle généalogique des Deux-Sèvres sera présent à l’exposition de généalogie qui se tient à Saint-Jean-d’Angély, à la Chapelle de Bénédictines (place du 18 juin 1940).

Cette exposition est organisée par nos amis et voisins du Cercle généalogique de Saintonge.
L’entrée est libre et gratuite !

Le ChallengeAZ spécial Gâtine

challengeazQu’est-ce que le ChallengeAZ ?

C’est un défi d’écriture annuel qui consiste à produire tout au long d’un mois, sur un blog, 26 articles (de A à Z) autour de la généalogie. Depuis quelques années, de nombreux blogs de généalogie tenus par des amateurs, des services d’Archives, des étudiants, des professionnels, des Cercles… participent à ce challenge. Cette année, il aura lieu en novembre et le blog Généa79 se lance à son tour dans l’aventure. Tout seul, ce n’est pas facile, mais à plusieurs, voire à beaucoup, cela devient tout de suite plus aisé. Notre challenge sera donc collaboratif ou participatif et il aura pour thème la Gâtine : les lieux de Gâtine, les anecdotes, les gens, toute la Gâtine…

Vous avez des ancêtres en Gâtine ? Vous aimeriez bien participer au Challenge AZ de 2018, qui aura lieu en novembre, mais vous n’osez pas vous engager sur un alphabet complet ? Si c’est le cas, contactez-nous à l’adresse du blog genea79blog@laposte.net, il reste encore quelques places pour accueillir vos contributions !

Marguerite Martin, 1ère féministe des Deux-Sèvres

marguerite martinInstitutrice féministe, « suffragiste », socialiste, communiste, syndicaliste, écrivaine, libre-penseuse… Marguerite Martin (1877-1956) fait partie de ces femmes oubliées par l’Histoire. Elle fut pourtant une femme moderne, sensible, loyale, énergique et résolue. Albéric Verdon vient de publier sa riche biographie qui débute en Vendée, passe par les Deux-Sèvres pour se développer à Paris et sa banlieue. Y est insérée la réédition de son roman Les Bourreaux de l’École, qui retrace son difficile séjour d’institutrice féministe militante en Deux-Sèvres juste avant la Première Guerre mondiale.

Si vous voulez rencontrer Albéric Verdon, il sera samedi 10 mars de 10 à 13 heures à l’Hyper U de Parthenay, et de 13 à 18 heures à la librairie l’Antidote, toujours à Parthenay. (Pour les Niortais, il sera sans doute samedi 17 mars à Niort devant les Halles). Il y dédicacera cet ouvrage qui s’adresse à celles et ceux qui veulent connaître les premières revendications féminines et comprendre le difficile combat des féministes.

Assemblée générale à Niort

Pour nos adhérents de l’année 2017 qui l’auraient oublié,  notre Assemblée générale aura lieu le samedi 24 mars 2018 à 10 heures à Niort (Salle Massias – 3 square Galilée). Vous y êtes tous cordialement conviés.

phylloxéraLa convocation est accessible en cliquant ICI.

Pour avoir le programme complet de la journée et, éventuellement, s’inscrire au moment convivial qu’est le repas, il suffit de cliquer .

À 15 heures, pour conclure cette journée, Jean-Claude Arrivé, président du Cercle généalogique du Sud-Saintonge fera une conférence qui évoquera le départ de nombreux Deux-Sévriens vers les Charentes à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, suite à la crise du phylloxéra.