Initiation à la généalogie protestante

initiation protestante

La Maison du protestantisme poitevin nous informe qu’elle organise le mercredi 12 juillet 2017, une journée d’initiation à la généalogie protestante.

Le rendez-vous est fixé au Centre Jean Rivierre, 5 impasse du Temple 79800 La Couarde, à partir de 9h30. Le nombre de place est limité à 15 personnes et le tarif est de 12 € par personne.

Si vous êtes intéressés, le programme et le formulaire d’inscription à imprimer sont ci-dessous.

gén prot 2

La Maison du protestantisme prend ainsi le relais du Cercle généalogique des Deux-Sèvres qui, quant à lui, s’octroie un repos bien mérité pendant la période d’été à venir.
En 2016, nous avons réalisé en collaboration avec les Archives départementales 12 séances d’initiation ou de perfectionnement, toutes gratuites. Elles ont réuni en moyenne une quinzaine de participants. Depuis le début de l’année 2017, nous avons diversifié nos initiatives : une conférence à la MAAF devant 120 personnes, une intervention en milieu scolaire (sur le Québec avec une classe de seconde au Lycée Saint-André de Niort), tout en maintenant nos séances d’initiation ou de perfectionnement dans le département (Moncoutant, Argentonnay, Échiré).

Mais dès la rentrée, nous reprenons nos séances. Certaines sont déjà programmées. Nous vous en tiendrons informés, sur le site et sur le blog.

 

Conférence sur la psychogénéalogie à La Couarde

psychoJe retransmets à tous ceux qui sont intéressés par la psychogénéalogie cette invitation de la Maison du protestantisme poitevin à La Couarde :

Conférence suivie de questions

« La psychogénéalogie,

ou comment se libérer des maux de nos ancêtres »

Dimanche 26 mars à 15h au centre Jean-Rivierre

« Dans une société où les cellules familiales éclatent et les actifs se rendent mobiles, les thérapies individuelles et les recherches généalogiques répondent aux personnes en quête de repères. La numérisation des archives et leur accessibilité sur internet rendent les recherches plus faciles et plus rapides. La généalogie devenue moins chronophage n’est plus l’apanage des seuls jeunes retraités. Mettre à plat sa généalogie consiste à reconstruire l’arbre des ascendants. On y pose des noms et des dates. C’est un premier éclairage, mais on peut aller bien plus loin dans la connaissance de soi si l’on enrichit cet arbre d’informations supplémentaires tels que les lieux, les événements, les faits historiques, les circonstances des décès, etc. Mireille Lusseau, thérapeute cognitif et comportemental à Melle, démontrera l’intérêt du génosociogrammes et de la psychogénéalogie et évoquera des études de cas.

Cette conférence s’adresse particulièrement aux amateurs de généalogie et de recherches historiques, et à ceux qui veulent apprendre à mieux se connaître. »

Initiation à la généalogie protestante

Le musée du Poitou Protestant de Beaussais et La Couarde propose une animation qui intéressera sans doute les férus de généalogie deux-sévriens. Il s’agit d’une journée d’initiation à la généalogie protestante qui se tiendra le mercredi 6 juillet 2016 au Centre « Jean Rivierre » de La Couarde (79), de 9H30 à 18H.

Pour cela, il faut vous inscrire avant le 29 juin. Le tarif est de 12 euros par personne.

Contacts

Site Internet http://museepoitouprotestant.com
Téléphone 05 49 32 83 16
E mail
Adresse Centre Jean Rivierre 79800 LA COUARDE

Centre-Jean-Rivierre

Le Centre Jean Rivierre de La Couarde
(photo : musée du Poitou Protestant)

 

Conférence à La Couarde

Compte-rendu de Marc Bouchet.

pierre_magnan2
Pierre Magnan

Le 20 mars dernier, un public nombreux et très attentif a assisté à la conférence donnée par notre adhérent Pierre Magnan. Cette conférence s’est déroulée à La Couarde, à la maison du Protestantisme. Le sujet en était la biographie du pasteur Marc Jospin, officier et président du comité de Libération, né en 1900 et décédé en 1995.

Marc Jospin exerce d’abord son ministère à Souvigné, puis à Vitré et à Haarlem aux Pays-Bas. De retour en France en 1940, il s’engage contre l’occupant nazi. Il cache des enfants juifs, des réfractaires au STO, devient un résistant actif en action et en paroles puisqu’il rédige, dans le journal La Fraternité, des articles pour porter une parole de résistance.

Le propos de Pierre Magnan, appuyé par une documentation iconographique importante et la lecture d’extraits de journaux d’époque, a vivement intéressé l’auditoire qui l’a vivement applaudi, à l’issue de sa conférence.

La biographie de Marc Jospin fera l’objet d’un article de Pierre Magnan, dans notre prochain bulletin trimestriel.