Bénédiction de la cloche de l’église de Périgné, le 27 octobre 1726

Au débouché de la vallée de la Belle, Périgné, Peyrigniaco, s’accroche aux pentes méridionales du Mellois. Son église présente deux parties bien repérables en volume et en style, au dehors comme au dedans.

De l’église bâtie au XIIe siècle subsistent la nef et le clocher. Au XIVe siècle, le chœur fut démoli et remplacé par un bâtiment carré composé de quatre travées. Il est éclairé par quatre grandes verrières. Elle fut endommagée au cours de la guerre de Cent ans et des guerres de Religion en 1598, d’où les restaurations du XVIIe siècle. En 1769 et en 1798, des travaux ont probablement remplacé les voûtes par un plafond en bois. C’était un prieuré-cure dépendant de l’abbaye des chanoines réguliers de Saint-Augustin de Celles-sur-Belle.

À l’extérieur la partie romane est marquée par deux portes, remarquables par leur décor.

 – L’une sous le clocher, ornée de spatules et d’un beau chapiteau avec une tête monstrueuse : « Les yeux énormes cernés de fins bourrelets sont enfoncés sous des sourcils froncés. La chevelure est hirsute et se dresse sur la tête en de petites mèches aux extrémités arrondies… les dents semblent avoir glissé le long de la corbeille et ont laissé de profondes rainures ».

– L’autre, au mur nord, plus ornée : oiseaux et lions affrontés sur les chapiteaux, et voussures ornées de palmettes et d’un cordon d’entrelacs.

À l’intérieur, les portes s’ouvrent sur la partie romane de l’église : la nef est sobre, longue de quatre travées, aux murs nus épaulés de hautes colonnes engagées avec leurs chapiteaux richement décorés de motifs végétaux ou animaux. Elle est aujourd’hui simplement charpentée.

La salle basse du clocher l’épaule du côté nord, voûtée en croisée d’ogives. Ce clocher n’a qu’une cloche donnée par le prieur François Merveilleux en 1726 comme l’atteste son inscription latine.

La cloche « donnée à l’église par M. le prieur de Périgné » fut bénite le 27 octobre 1726, ainsi qu’en témoigne le procès-verbal conservé dans les anciens registres paroissiaux :

Ce jourdhuy vingt sept octobre mille sept cent vingt six a este bénite par moy soussigné Prieur de Faye de … et de Celles accompagné de Messieurs Les Prieurs de St  Médard … de Melle de St Romans de Melle de Seligny de Montigny de fontenille et autres Sousigne une nouvelle cloche donnée à l’église par Messire Le Prieur de Perigné cela en présence de tous les habitants de la paroisse et de ….en foy de quoy je me suis sousigné

Signature Prieur de Celles

Signatures de tous les curés

BMS 1705-1736, Vue 237/323

https://archives-deux-sevres-vienne.fr/ark:/58825/vta15f86422d9aef29a/daogrp/0/237

Lire la suite de « Bénédiction de la cloche de l’église de Périgné, le 27 octobre 1726 »