Initiation à la généalogie à Celles-sur-Belle

La prochaine séance d’initiation à la généalogie que nous organisons, conjointement avec les Archives départementales, aura lieu à la bibliothèque municipale de Celles-sur-Belle, 7 rue de l’Ancienne Mairie, le mardi 6 février 2018 à 14 heures.

celles-sur-Belle.PNGPour y participer, il faut s’inscrire auprès de la bibliothèque de Celles au 05 49 79 88 33. La séance est gratuite, mais le nombre de places est limité.

À la date du 31 janvier, nous avons atteints le nombre maximum de places pour cet atelier. Nous pourrons peut-être organiser une autre séance dans le futur s’il y a un nombre suffisant de demandes.

Publicités

Conférence : la question de nos origines

L’université inter-âgesuia de Niort a modifié son agenda. Demain jeudi 25 janvier, au cinéma CGR à 14 heures 30, la conférence ne portera pas sur « la Russie de Vladimir Poutine » comme prévu mais sur « la question de nos origines ». Je recopie le texte de présentation :

Que faisons-nous de notre histoire familiale, de nos racines, de celles et ceux qui nous ont précédés et qui ont rendu possible notre vie ?  L’histoire avant d’être l’Histoire est d’abord l’histoire de gens humbles et modestes qu’il faut vouloir préserver de l’oubli pendant qu’il en est encore temps. Annie Ernaux a voulu sauver de l’effacement une époque, un mode de vie et des êtres. Ces traces de vie nous sont essentielles : elles renvoient à ce que nous sommes devenus. Émerge alors un devoir de mémoire : faire vivre ses origines familiales, sociales, culturelles. C’est en partant de ce que nous sommes intimement que nous pouvons aller vers l’autre et mettre en partage ces différences qui doivent nous enrichir.

Je retransmets (juste à temps) cette information qui peut intéresser les amateurs de généalogie du département. Le conférencier est Michel Dousset, docteur en sciences humaines  et psychologue. La conférence est gratuite pour les adhérents de l’université  inter-âges. Pour les autres, le tarif est de 8 euros.

Naissances révolutionnaires à Gourgé

Merci à Nat du blog « Parentajhe à moé » qui m’a fait découvrir ce registre avec son article Un prénom… parmi d’autres.

calendrierPendant 6 mois, du 12 fructidor an II (29 août 1794) au 8 ventôse an III (26 février 1795), tous les enfants (20 filles et 10 garçons) qui naissent à Gourgé reçoivent un prénom issu du nouveau calendrier. Peut-être sommes nous dans une commune très républicaine. Nous sommes aux confins des zones menacées par les guerres de Vendée et certains hommes sont partis défendre la République. Mais peut-être aussi la pression sociale était-elle forte ou mal comprise, peut-être valait-il mieux s’afficher très républicain en choisissant parmi ces nouveaux prénoms pour les nouveaux-nés. Le plus étonnant est que ce phénomène semble très local car je ne retrouve rien de tel dans les communes voisines.

Pour les 3 premières naissances de cette période, on a donné comme prénom celui lié au jour de leur naissance : pour les 2 filles, on féminise le Fenouil du 12 fructidor et le Raisin du 1er vendémiaire en Fenouille et Raisine, et le garçon né le 14 vendémiaire se voit attribuer Réséda.
Par la suite, on laisse les familles choisir plus librement dans le calendrier républicain. Élément qui plaide pour une certaine pression sociale, les parents de filles se précipitent alors sur les prénoms compatibles avec l’ancien calendrier (Rose, Angélique, Véronique, Olive…) même si on trouve aussi une Immortelle et une Balsamine. Pour les garçons, on essaie d’éviter le pire (Bitume, Bouc ou Brocoli) mais il n’y a pas de prénoms équivalent à ceux en du calendrier chrétien. En lisant leurs prénoms, on a du coup plus l’impression de faire la cuisine (avec Tournesol, Laurier, Romarin, Sarrasin…) que de pouponner, surtout quand ou découvre qu’un des bébés se nomme ainsi Laurier Poirault !


La liste complète (sauf erreur ou oubli) des enfants nés durant cette période à Gourgé est ci-dessous, classée par sexe et par ordre alphabétique de prénom.

20 filles :
– Angélique Arnault – Angélique Cornuault – Angélique Robin
– Balsamine Girard
– Fenouille Tessier
– Immortelle Guillot
– Olive Bichon – Olive Garreau – Olive Naulin
– Renée Raisine Noirault
– Rose Bébien – Rose Fouard – Rose Grellier – Rose Lamée – Rose Minot – Rose Poirault – Rose Roux – Rose Sabourault
– Véronique David – Véronique Fradin

10 garçons :
– Grenade Bedain
– Laurier Guillebot – Laurier Poirault
– Raisin Chrétien – Raisin Thibault
– Réséda Guérin – Réséda Roy
– Romarin Pineau
– Sarrasin Blanc
– Tournesol Laurendeau

Après le 8 ventôse an III, c’est le retour à la normale à Gourgé puisque naît le 13 ventôse une petite Jeanne. Et on retrouve ensuite les habituels Pierre, Jean, Marie ou Françoise ! Ceux qui furent affublés des prénoms les plus pittoresques durant ces 6 mois de l’an III en changèrent sans doute à l’âge adulte. Ainsi, Nat nous apprend que son ancêtre Laurier Poirault abandonna par la suite son révolutionnaire prénom pour celui très royal de Louis.

 

Le MOOC de Jaulin

Un MOOC, qué to ko lé ?
Un MOOC (massive open online course), c’est en français un « cours en ligne ouvert et massif ». Il y en a aujourd’hui de nombreux sur les sujets les plus divers et ils sont ouverts à tous. Yannick Jaulin, le conteur poitevin, vient de créer le sien, un MOOC qui devrait intéresser les généalogistes attachés à la culture et à la langue poitevine (ça peut parler aussi aux Québecois) puisqu’il nous propose d’apprendre ou de réviser chaque semaine un mot de notre « patois » !

mooc à jaulin.PNGLes 1ers cours sont déjà en ligne. Pour cela, il suffit d’aller sur sa chaîne YouTube, le MOOC de Jaulin ou mieux encore de s’y abonner. En cliquant sur l’onglet vidéo, de nombreux mots sont déjà accessibles : garocher, zire, vezon, achaler… ! Vous pouvez aussi l’écouter sur Radio Gâtine le vendredi à 7h50 ou 12h50. Et chaque semaine, vous profiterez ainsi d’une à deux minutes d’intelligence, de rire, et de culture poitevine.

La nouvelle visionneuse des AD79

Le site des AD79 continue d’évoluer dans le bon sens. Le cadeau offert, pour cette nouvelle année, c’est une nouvelle visionneuse pour consulter les actes d’état civil. La recherche se fait sur un unique déroulant pour les communes avec possibilité d’encadrer les dates. Le registre s’ouvre maintenant dans un nouvel onglet et plus dans une nouvelle fenêtre. Le positionnement des différents symboles y est différent, ce qui peut perturber dans un premier temps, mais il vaut mieux s’y habituer car nous y gagnons beaucoup.

On peut maintenant tourner les pages avec la molette de la souris, ce qui est beaucoup plus fluide. La consultation sur tablette est possible et agréable. Et surtout, nous avons maintenant droit à de nouveaux outils en bas de l’écran, dont le permalien.

outilsad79
La barre d’outils

Les premières icônes jouent sur l’affichage. La plupart (zoom, rotation contraste…) existaient déjà dans l’ancienne version, mais il y en a de nouvelles à tester (affichage de plusieurs pages simultanément par exemple).  À côté de l’imprimante, il y a maintenant le calendrier révolutionnaire accessible sur la même page. Ce qui est vraiment nouveau, ce sont les 2 dernières icônes.

Celle avec la flèche vers le bas permet de télécharger sur votre ordinateur la page consultée. Vous récupérez  une image au format JPG que vous pouvez ensuite retravailler, rogner, imprimer, intégrer…
Celle en forme de chaîne, c’est le permalien bien utile si vous utilisez un logiciel de généalogie. Quand vous cliquez dessus, vous obtenez une petite ligne codée qui est associée à la  vue consultée. Vous n’avez plus qu’à la copier-coller et à l’intégrer en note à l’évènement qui vous intéresse. C’est hyper rapide, cela ne prend pas de place, contrairement aux images, dans votre ordinateur et vous n’aurez plus à tourner les pages pour vérifier un acte.

Petit exemple pris au hasard. Je veux avoir accès dans mon logiciel à l’acte de naissance de Léandre Claveau né le 27 janvier 1875 à Saint-Jouin-de-Marnes. Je vais dans le bon registre de la commune (Naissances 1873-1890) à la vue 19/156 où se trouve en haut et à droite le bon acte. Je clique sur la petite chaîne. Au milieu de l’écran apparaît cette ligne codée https://archinoe.fr/v2/ark:/58825/f03b0e3da0e434e53891d8db8826f0c0 que je n’ai plus qu’à intégrer dans mon logiciel de généalogie en note de la naissance de Léandre Claveau. Si vous cliquez dessus le lien, il vous mènera directement à la bonne page du bon registre. Essayez, c’est magique ! Si mes explications ne sont pas claires, allez voir  le didacticiel « généalogie pratique » de Laurent Monpouet. Cette vidéo vous expliquera tout, étape par étape !

sucette

Merci aux AD79 pour cette belle visionneuse. Merci à elles aussi pour le document du mois de janvier, un autre beau cadeau pour nos étrennes qui nous apprend que l’on peut trouver conservés aux Archives des chaussures, une marmite, un casque en cuir et même des chewing-gums en forme de sucettes ! Voilà qui augure bien pour une nouvelle année que je vous souhaite riche en trouvailles généalogiques !