Appel aux adhérents

Sans doute sommes-nous d’indécrottables optimistes. Nous voulons croire de plus en plus que nos Journées de la généalogie (autour du thème de la guerre de 1870) pourront se tenir les samedi 9 et dimanche 10 octobre à Saint-Maixent-l’Ecole.

Membre du CA en tenue de mobile sur le pied de guerre

Un repérage mercredi matin sur le site de l’ENSOA (le quartier Marchand) nous a rassurés : nous avons été très bien accueillis, la visite des lieux nous fait présager d’excellentes conditions pour les rencontres de cet automne. Dans le même temps, les différents travaux d’impressions sont lancés. Nous nous sommes remis sur le pied de guerre !

Nous aimerions que vous partagiez avec nous notre optimisme. Vous pouvez encore vous inscrire pour exposer gratuitement vos travaux généalogiques sous quelque forme que ce soit (arbres, écrits, photos, objets…). Il suffit de remplir et de nous renvoyer la feuille d’inscription sur notre site (onglet association / sous-onglet Assemblée générale et rencontres régionales).

Vous pouvez aussi vous proposer pour être bénévoles lors de cette manifestation. Nous aurons besoin de bonnes volontés pour installer, désinstaller, accueillir, guider, tenir les stands, assurer la convivialité… Il nous faudra donc des bras et des jambes, des cœurs et des cerveaux le vendredi 8, le samedi 9 et le dimanche 10 octobre. Si vous êtes libres un ou plusieurs de ces jours, si vous voulez aider et découvrir une équipe sympathique (si, si), n’hésitez pas : contactez nous par mail (genea79@orange.fr ou par courrier : Cercle généalogique des Deux-Sèvres, 26 rue de la Blauderie 79000 NIORT).

On compte sur vous !

PS pour les retardataires : vous avez jusqu’à dimanche pour voter pour notre assemblée générale à huis clos. Les documents pour le vote sont ici.

Généa79 n° 112

Il est tout juste déposé à la poste et il ne devrait pas tarder à arriver dans les boîtes aux lettres des abonnés à la version papier de notre revue.
Le numéro 112 de Généa79 est consacré en grande partie à fêter les 30 ans de notre association. 30 ans, il parait que c’est le bel âge ! C’est pour nous l’occasion d’un coup d’œil dans le rétro, de se rappeler des dates importantes, d’activités diverses et variées, de rencontres chaleureuses, de recherches fructueuses… Bref que du bonheur comme l’écrit si bien Monique dans un des articles.

Marguerite Morisson, notre ex-présidente qui a réussi à lire la revue avant tout le monde et qui y a grandement contribué, nous félicite : Et bien bravo ! Pas si simple d’avoir fait loger tout ça en 48 pages ! Un sacré boulot ! J’espère bien qu’un jour je pourrai faire la connaissance de nombreux intervenants que je ne connais pas à cause de ce satané Covid (je ne peux pas arriver à le mettre au féminin !)

Pour compléter la revue, Mauricette Lesaint à partir d’un exemple familial nous montre l’évolution et les variation de l’écriture d’un patronyme et Marie-Jeanne Gandin nous fait découvrir les quartiers de son grand-père Florentin Texier.

Le numéro 112 est à partir d’aujourd’hui accessible en version numérique sur notre site pour pour tous les adhérents. Il faut aller à l’onglet Revue et bibliothèque. Vous y trouverez aussi des liens vers des documents utiles pour les généalogistes des Deux-Sèvres. Bonne lecture !

Deux-Sévriens morts pendant la Commune de Paris

Nous commémorons actuellement les 150 ans de la Commune de Paris (18 mars 1871 – 28 mai 1871) et ses nombreuses victimes. Pour la combattre, la IIIe République fit appel à l’armée. Des jeunes militaires qui avaient lutté quelques mois plus tôt contre les Prussiens furent donc appelés pour réprimer le mouvement. Parmi eux, des hommes originaires des Deux-Sèvres. 8 soldats au moins y ont laissé leur vie. Voici les fiches de renseignements pour chacun d’eux ainsi que les circonstances du décès quand elles sont connues.

AUDEBRAND Pierre Constant – 94e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Azay-sur-Thouet (Deux-Sèvres),
né le 02/07/1848 à Azay-sur-Thouet (Deux-Sèvres), fils de Jean AUDEBRAND et de Marie GIRAUD,
décédé le 23/05/1871, à Paris (Seine) des suites de ses blessures.
Observations : Déclaration faite en préfecture en 1880 par la mairie d’Azay-sur-Thouet comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871 avec cette précision : « décédé le 23 mai 1871 par la suite de blessures reçues à Paris en combattant pour le rétablissement de l’ordre suivant acte dressé par l’officier [Jeaquen?] du 94e régiment de l’ordre« .

R 165

BARRÉ Jean François – 39e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Souvigné (Deux-Sèvres),
né le 02/01/1850 à Saint-Martin-de-Saint-Maixent (Deux-Sèvres), fils de François BARRÉ et de Marie BONNEMORT,
décédé à l’ambulance de la Presse de Longchamp le 30/05/1871 à Paris (Seine) des suites de ses blessures.
Observations : Déclaré à la préfecture le 09/12/1880 par la mairie de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 628-1

BERNARDEAU Pierre Baptiste – caporal – 42e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Maisontiers (Deux-Sèvres),
né le 15/05/1847 à Maisontiers (Deux-Sèvres), fils de Pierre BERNARDEAU et de Madeleine LACAIS,
décédé à l’hôpital militaire le 02/05/1871, à Versailles (Seine-et-Oise) des suites d’une blessure.
Observations : Déclaré à la préfecture le 29/11/1880 par la mairie de Maisontiers comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 625-1

BERTRAND Louis – caporal – 42e régiment de ligne
exerçant la profession de maçon à Coulon (Deux-Sèvres),
né le 30/09/1847 à Coulon (Deux-Sèvres), fils de André BERTRAND et de Marie COCHARD,
tué au combat le 02/05/1871 à Issy (Seine).
Observations : Déclaration faite à la Préfecture le 07/12/1880 par la mairie de Coulon comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871 à Issy.

R 625-1

BIGET Auguste Alexandre – 23e bataillon de chasseurs
exerçant la profession de cultivateur à Saint-Aubin-le-Cloud (Deux-Sèvres),
né le 24/03/1850 à Saint-Aubin-le-Cloud (Deux-Sèvres), fils de Louis BIGET et de Marie COULAIS,
décédé à l’hôpital militaire du Gros-Caillou le 25/10/1871, à Paris (Seine) des suites de blessure.
Observations : Campagnes contre l’Allemagne du 21/12/1870 au 07/03/1871, Intérieur à Versailles du 18/03/1871 au 28/05/1871, blessé au pied gauche d’un coup de feu le 23/05/1871 à Paris. Entré à l’Hôpital militaire du Gros Caillou le 14/10/1871, décédé par suite de fracture par balle à la jambe gauche, infection purulente. Déclaré à la préfecture le 29/11/1880 par la mairie de Saint-Aubin-le-Cloud comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 628-1

BONAMOUR Alexis Olendas – garde mobile des Deux Sèvres
exerçant la profession de carrier à Sainte-Pezenne (Deux-Sèvres),
né le 15/09/1849 à Sainte-Pezenne (Deux-Sèvres), fils de Jean Baptiste BONAMOUR et de Suzanne Adélaïde LEJAUX,
tué au combat le 20/05/1871, à Neuilly-sur-Seine (Seine).
Observations : Tué à la bataille de Neuilly.

R 627-2

DERÉ Alexis – soldat 2e classe – 135e régiment d’infanterie
exerçant la profession de menuisier à Exireuil (Deux-Sèvres),
né le 28/09/1849 à Exireuil (Deux-Sèvres), fils de François DERÉ et de Marie CAILLET,
tué au combat le 26/04/1871, à Paris (Seine).
Observations : Déclaration faite à la préfecture le 20/12/1880 par la mairie de Celles-sur-Belle comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871. Décédé par suite d’un obus tiré sur l’armée par les insurgés.

Décès Celles-sur-Belle 1863-1882

FROUIN Jean Léon – 3e régiment d’infanterie de marine
exerçant la profession de cultivateur à Deyrançon (Deux-Sèvres),
né le 27/06/1850 à Deyrançon (Deux-Sèvres), fils de Jean FROUIN et de Marie GANDELIN,
décédé à l’hôpital de la Salpétrière le 01/08/1871, à Paris (Seine) de ses blessures.
Observations : Décédé à l’hôpital de la Salpétrière, par suite de blessures reçues dans l’affaire de la Commune. Déclaration faite à la préfecture en 1880 par la mairie de Deyrançon, comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

Décès Deyrançon 1863-1882

Une vingtaine d’autres soldats originaires du département sont morts à Paris et ses alentours durant cette période. La plupart sont décédés de maladie comme François Xavier PILLOT de La Peyratte emporté par une pneumonie le 20 mars 1871 à l’hôpital militaire de Vincennes. Les épidémies étaient alors la cause principale de mortalité dans les troupes. D’autres ont pu périr dans des accidents comme Louis René BERTEAU de Saint-Porchaire suite à l’explosion de la cartoucherie de Vincennes le 14 juillet 1871. Mais pour un certain nombre, nous ignorons la cause du décès et il est bien possible que notre liste soit incomplète.

Et il faudrait bien sûr aussi ajouter les éventuels Deux-Sévriens de Paris morts dans le camp des insurgés. On estime qu’il y eut de 400 à 500 morts du côté de la République et entre 6.500 à 20.000 morts pour les Communards, la plupart exécutés lors de la semaine sanglante du 21 au 28 mai 1871 qui vit la fin de la Commune de Paris.

Illustration extraite du « Cri du Peuple de Tardi » (adapté du roman de Vautrin)

Et si vous voulez savoir comment le Mémorial des Deux-Sèvres, journal du département, relatait pour ses lecteurs la Commune de Paris, il suffit de suivre les 3 liens vers le site des AD79 :
Mars 1871
Avril 1871
Mai 1871

Nos recherches sur notre site

Les étrennes continuent pour les adhérents du Cercle généalogique des Deux-Sèvres. Après avoir ouvert pour eux une bibliothèque virtuelle dédiée à des documents à intérêt généalogique trouvés sur le web, nous avons créé un nouvel onglet que seuls les adhérents peuvent consulter. Intitulé Nos recherches, il contient des travaux de dépouillements ou d’investigation que nous avons menés et qui ne peuvent pas être intégrés à la base de données.

Pour débuter, nous avons mis à leur disposition :
– la liste des pionniers des Deux-Sèvres partis au Québec (obligeamment offerte par Marguerite Morisson) classée par patronymes et par lieux de départ
– une liste dressée sous la Restauration de veuves de notre département suite aux guerres de Vendée
– la transcription (par Serge Jardin) de différentes notes de curés (qui auraient pu être journalistes) de la paroisse de Lageon.

état nominatif de 375 veuves…

Comme pour la bibliothèque, cet onglet est appelé à s’enrichir. Pour le découvrir, cliquez sur Histoire, puis sur Nos recherches ou suivez le lien !

La bibliothèque virtuelle du petit généalogiste des Deux-Sèvres

Pour remercier nos adhérents de leur fidélité, nous avons décidé de leur proposer une bibliothèque généalogique facilement accessible grâce à des hyperliens. Celle-ci se compose pour le moment d’ouvrages de référence concernant les Deux-Sèvres (le Dupin, le Bélisaire Ledain, le Beauchet-Filleau, le d’Hozier) ainsi que des cartes de Cassini couvrant notre département. Elle devrait s’enrichir de nos trouvailles et peut-être aussi de vos suggestions.

Ces livres sont rangés sur notre site au même endroit que notre revue Généa79 (juste en dessous). Pour les découvrir, il vous suffit de cliquer sur l’onglet rebaptisé Revue et bibliothèque accessible aux seuls adhérents.

Report des journées généalogiques de Saint-Maixent-l’École 😷

Nous y avons cru malgré la pandémie de COVID et nous étions prêts. Tous nos stands étaient remplis, notre programme finalisé ainsi que notre « Mémorial », de nombreuses expositions et conférences. Pour l’ensemble de notre manifestation, nous avons même obtenu le label « ACTION MÉMOIRE 2020 »  décerné par l’Office National des Anciens Combattants.

Nous aurions pu attendre la décision préfectorale, mais s’agissant d’un évènement organisé en intérieur, d’un public attendu plus ou moins rangé dans la catégorie dite « à risques », compte tenu encore de la difficulté à maintenir la distanciation sociale, et surtout par respect pour vous, chers amis généalogistes, qui veniez parfois de très loin, comme la Lorraine, la Lozère, le Loiret et Paris, le Cercle généalogique des Deux-Sèvres a pris sa décision :

La 4e édition des Journées de la généalogie des 3 et 4 octobre 2020 à Saint-Maixent-l’École n’aura pas lieu.

Le projet n’est pas abandonné, nous y avons trop travaillé. Il est reporté à la même période en 2021. Nous vous remercions pour votre compréhension et attendons avec impatience le plaisir de vous retrouver physiquement, autour de nos passions communes : la généalogie et l’histoire.

Cadeau lecture pour temps de confinement

109
Généa79 n° 109 offert

Le temps peut sembler long à nos adhérents, mais aussi aux amateurs de généalogie ou d’histoire de notre département qui ne sont pas membres de notre association.
Pour apporter notre petite part de bien-être à celles et ceux qui sont confinés, nous avons décidé de mettre exceptionnellement à la disposition de tous notre dernier numéro de la revue Généa79.
Il est intégralement consacré aux Deux-Sévriens pendant la guerre de 1870 et il vous donnera peut-être envie de nous rencontrer pour de vrai, quand tout ira bien, lors de nos Journées de la généalogie à Saint-Maixent-l’École les 3 et 4 octobre.

Pour lire et télécharger cette revue, il suffit de cliquer sur le lien ou sur l’image. Bonne lecture !

Généa79 n° 109

109
Le n° 109

Faute d’Assemblée générale du Cercle généalogique des Deux-Sèvres qui aurait dû avoir lieu aujourd’hui, je mets en ligne sur notre site pour nos adhérents avec un peu d’avance le numéro 109 de notre revue Généa79. L’exemplaire papier ne peut pas être réalisée actuellement par notre imprimeur. Dès que la situation sera revenue à la normale, nous la ferons parvenir à nos abonnés sous ce format. En attendant, vous pouvez lire la revue sur vos écrans sous sa forme numérique.

Comme nous sommes confinés dans nos maisons, nous avons le temps de découvrir ce numéro spécial, intégralement consacré aux Deux-Sévriens pendant la guerre de 1870, qui annonce nos futures journées régionales en octobre à Saint-Maixent-l’École. En voici le sommaire :

La bataille de la Bourgonce et les mobiles des Deux-Sèvres
Les Coulongeois et la guerre de 1870
Edmond Marie Armand Belot, mort à La Bourgonce
La vie de Pierre Étienne Laidet, soldat de Saint-Martin-de-Bernegoue
Chiché, un village pendant la guerre de 1870
Liste de blessés de 1870-1871
Les gardes nationaux décorés de la Légion d’honneur
Le monument aux morts de la guerre de 1870 de Béceleuf
Jean Richard, un mobile devenu centenaire
Un monument prémonitoire à La Foye-Monjault
Le monument de la Défense nationale à Saint-Maixent
À propos d’une complainte de soldat
Les chansons de Claude Durand
La bibliothèque du généalogiste, les livres sur la guerre de 1870

…sans oublier le mot des Archives départementales des Deux-Sèvres consacré à leur site internet désormais commun avec celui de la Vienne.

Merci aux auteurs qui ont donné des articles pour ce numéro, bonne lecture à tous, portez-vous bien et pensez à vous inscrire si vous voulez exposer au Journées de la généalogie à Saint-Maixent-l’École les 3 et 4 octobre. La crise sanitaire sera, je l’espère, loin derrière nous ces jours-là et nous aurons alors plaisir à nous retrouver et nous rencontrer autour de la généalogie.

Joyeuses fêtes !

Les membres du Conseil d’administration du Cercle généalogique des Deux-Sèvres souhaitent à leurs adhérents, à leurs amis et à leurs partenaires de passer de très belles fêtes de fin d’année.

Profitez bien de ces derniers jours de 2019 en attendant 2020 qui sera une très riche année pour le Cercle généalogique des Deux-Sèvres avec deux grands rendez-vous à découvrir ci-dessous et que vous pouvez déjà noter sur vos agendas :

voeux cercle blog

 

 

Généa79 n° 108 : L’alphabet des Deux-Sèvres

108
Le n° 108

Le numéro 108 de la revue Généa79 sera bientôt dans les boîtes aux lettres des abonnés papier. Pour les abonnés à la version numérique, vous pouvez lire et télécharger ce dernier numéro sur notre site en cliquant sur l’onglet revue Généa79. Vous pourrez alors relire l’ensemble des articles parus durant le mois de novembre dans le cadre du ChallengeAZ. Cela donne un gros numéro de 80 pages, les 27 auteurs ayant tous beaucoup de choses à raconter sur les lieux de notre département, thème retenu par le groupe pour cette année 2019. J’espère que vous aurez plaisir à retrouver tous ces articles réunis ensemble. Le groupe d’écriture repartira en 2020 sur un nouveau thème, je vous en reparlerai en janvier. En attendant, bonne lecture !