Une américaine en Deux-Sèvres – Journée aux Archives (2/7)

Nous avons montré à Janell comment chercher des actes sur le site des AD 79 :

Nous avons commencé par l’acte de naissance de son ancêtre Baptiste Xavier, né le 8 décembre 1831 à La Chapelle Seguin (l’Absie) : Céline a eu la délicate mission de traduire l’acte en anglais pour Janell, qui enregistrait les informations sur son ordinateur. Janell a pu découvrir la signature de son ancêtre Pierre PRUNIER, père de Baptiste Xavier !

Nous avons poursuivi par un moment convivial au restaurant, entre filles :

Lire la suite de « Une américaine en Deux-Sèvres – Journée aux Archives (2/7) »

Record battu à Azay-sur-Thouet

En cherchant les articles publiés sur Azay-sur-Thouet dans nos anciennes revues (revues qui sont désormais mises à disposition de nos adhérents sur notre site internet), je suis tombée sur une curiosité du registre de cette paroisse en 1608, publiée dans la revue n°32 de mars 2000 page 11 :

En 1608, le curé d’Azay-sur-Thouet n’indique que la date de sépulture et les nom et prenom des personnes enterrées. Pourtant le 8 février, il signale l’âge remarquable d’un défunt.

Memoyre de ceux quy ont este enteres durant ceste presente annee

Mil Six Cens huict

Et premyerement

Lire la suite de « Record battu à Azay-sur-Thouet »

Journées européennes du patrimoine 2022

Les journées européennes du patrimoine ont lieu le weekend prochain, les 17 et 18 septembre. C’est l’occasion d’accéder à des lieux ouverts exceptionnellement. Plein d’idées en cliquant sur le lien ! Comme chaque année, nous serons présents le dimanche aux Archives départementales. Voici le programme tel qu’il est présenté sur leur site :

Dimanche 18 septembre : ouverture exceptionnelle des Archives départementales de 14 h à 18 h – entrée libre et gratuite, réservation conseillée auprès du secrétariat. 

  • Visites commentées du dépôt d’archives(durée d’environ 45 minutes), présentation des missions, ou comment découvrir l’envers du décor et approcher les trésors de l’histoire des Deux-Sèvres.
  • Informations pratiques sur la généalogie avec la participation du Cercle généalogique des Deux-Sèvres en salle de lecture.
  • Présentation de documents d’archives inédits. Venez découvrir ces documents d’archives et écouter leur histoire…

Pour ceux qui ne l’ont pas vue, vous pourrez aussi découvrir dans le hall des AD l’exposition que nous avons faite pour commémorer les 150 ans de la guerre de 1870. Elle retrace le parcours de Victor Germain, un soldat de Saint-Aubin-le-Cloud. Il a consigné au jour le jour dans son carnet ses déplacements, les combats auxquels il a participé, son refuge en Suisse et son retour. Nous vous racontons tout cela sur 9 panneaux. Cette exposition restera un peu plus d’un mois et elle sera remplacée le 24 octobre par celle que nous avons aussi réalisée sur les monuments des Deux-Sèvres en lien avec la guerre de 1870.

Les séances d’initiation à la généalogie reprennent !

Les séances d’initiation à la généalogie vont reprendre à un rythme soutenu cette fin d’année après 2 années difficiles pour tout le monde. Nous en avons 3 de programmées. Je vous donne les lieux et les contacts qui varient selon les séances. Il faut à chaque fois réserver, le nombre de places étant limité.

Samedi 1er octobre 14 à 17 h à la bibliothèque de Beaussais-Vitré / contact bibliothèque
– téléphone 06 11 40 12 85
– mail bibliotheque.vitre@laposte.net

Lundi 17 octobre 14 à 17 h aux Archives départementales à Niort / contact Généa79
– mail genea79@orange.fr

Samedi 19 novembre 14 à 17 h à la bibliothèque de Reffannes / contact bibliothèque
– téléphone : 06 73 57 93 63 ou 06 82 06 28 43
– mail : secretariat@mairie-reffannes.fr

La 1re et la 3e séance sont organisées dans le cadre de Terre de lecture(s) par la médiathèque départementale des Deux-Sèvres. Les 3 séances sont gratuites, elles sont à chaque fois animées par des bénévoles du Cercle généalogiste des Deux-Sèvres et par un archiviste des Archives départementales des Deux-Sèvres.

Nous reparlerons de Terre de lecture(s) très bientôt. Les rencontres proposées tout au long du dernier trimestre ont pour thème Histoires de famille et Généa79 en a justement quelques unes à raconter !

Généa79 n° 116

Le 116e numéro de la revue du Cercle généalogique des Deux-Sèvres sera bientôt dans les boîtes aux lettres pour les abonnés à la revue papier. Mais tous les adhérents peuvent le consulter dès aujourd’hui sur notre site à l’onget « Revue et bibliothèque ».

Ce numéro est centré sur la commune de Châtillon-sur-Thouet et sur notre dernière Assemblée générale qui s’y est déroulée. Mais on y parle aussi d’une verrerie royale, de Deux-Sévriens partis du département, de vieux métiers et d’exonération du service militaire.

La sortie de ce numéro est l’occasion de rappeler que tous les numéros de notre revue sont maintenant en ligne pour nos adhérents sur notre site au même onglet. Ils ont désormais accès à plus de 30 ans de généalogie et d’histoire dans notre département.

Généa79 en vidéo chez Geneatech

Pour ceux qui auraient manqué dimanche matin la vidéo consacrée au Cercle généalogique des Deux-Sèvres où je parle avec Brigitte Billard sur la chaîne Geneatech,vous avez 15 jours pour la revoir avant que je disparaisse dans les limbes (ça commence à la 2e minute).

Le lien : https://www.twitch.tv/videos/1281068437

Peut être une image de 2 personnes et texte

Généa79 n° 114 : enfances deux-sévriennes

Quoi de mieux qu’un numéro consacré à l’enfance à quelques jours de Noël !

Le dernier numéro de l’année 2021 de notre revue Généa79 (le n° 114) reprend l’ensemble des articles autour de l’enfance qui sont parus tout au long du mois de novembre sur le blog dans le cadre du ChallengeAZ. Il est désormais sur notre site à l’onglet Revue et bibliothèque accessible à nos seuls adhérents. Vous pourrez lire ou relire 26 articles qui parlent des jeunes années de nos ancêtres ou d’autrefois. Selon les auteurs, l’enfance semble heureuse ou tragique, elle apparait scolaire ou sauvage, elle est connue ou devinée, mais elle est toujours empreinte de nostalgie…

Et si vous êtes abonné à la revue papier, elle ne devrait pas tarder à arriver dans la boîte aux lettres.

Toujours pour nos adhérents, 2 nouveaux documents viennent enrichir notre site à l’onglet histoire, sous onglet nos recherches :
– la transcription par Serge Jardin des notes du curé de Vançais qui rendent compte de la vie dans un village des Deux-Sèvres avant la Révolution
-la liste alphabétique de 104 grognards deux-sévriens découverts par Laurent Delenne et dont les destins sont racontés plus amplement dans son ouvrage « Sur les routes de Napoléon : histoires de grognards ». Merci à lui et à son éditeur de nous avoir autorisé à publier cette liste.

Bonnes lectures pour patienter jusqu’à Noël, et n’oubliez pas de renouveler votre adhésion pour les retardataires.

Appel aux adhérents

Sans doute sommes-nous d’indécrottables optimistes. Nous voulons croire de plus en plus que nos Journées de la généalogie (autour du thème de la guerre de 1870) pourront se tenir les samedi 9 et dimanche 10 octobre à Saint-Maixent-l’Ecole.

Membre du CA en tenue de mobile sur le pied de guerre

Un repérage mercredi matin sur le site de l’ENSOA (le quartier Marchand) nous a rassurés : nous avons été très bien accueillis, la visite des lieux nous fait présager d’excellentes conditions pour les rencontres de cet automne. Dans le même temps, les différents travaux d’impressions sont lancés. Nous nous sommes remis sur le pied de guerre !

Nous aimerions que vous partagiez avec nous notre optimisme. Vous pouvez encore vous inscrire pour exposer gratuitement vos travaux généalogiques sous quelque forme que ce soit (arbres, écrits, photos, objets…). Il suffit de remplir et de nous renvoyer la feuille d’inscription sur notre site (onglet association / sous-onglet Assemblée générale et rencontres régionales).

Vous pouvez aussi vous proposer pour être bénévoles lors de cette manifestation. Nous aurons besoin de bonnes volontés pour installer, désinstaller, accueillir, guider, tenir les stands, assurer la convivialité… Il nous faudra donc des bras et des jambes, des cœurs et des cerveaux le vendredi 8, le samedi 9 et le dimanche 10 octobre. Si vous êtes libres un ou plusieurs de ces jours, si vous voulez aider et découvrir une équipe sympathique (si, si), n’hésitez pas : contactez nous par mail (genea79@orange.fr ou par courrier : Cercle généalogique des Deux-Sèvres, 26 rue de la Blauderie 79000 NIORT).

On compte sur vous !

PS pour les retardataires : vous avez jusqu’à dimanche pour voter pour notre assemblée générale à huis clos. Les documents pour le vote sont ici.

Généa79 n° 112

Il est tout juste déposé à la poste et il ne devrait pas tarder à arriver dans les boîtes aux lettres des abonnés à la version papier de notre revue.
Le numéro 112 de Généa79 est consacré en grande partie à fêter les 30 ans de notre association. 30 ans, il parait que c’est le bel âge ! C’est pour nous l’occasion d’un coup d’œil dans le rétro, de se rappeler des dates importantes, d’activités diverses et variées, de rencontres chaleureuses, de recherches fructueuses… Bref que du bonheur comme l’écrit si bien Monique dans un des articles.

Marguerite Morisson, notre ex-présidente qui a réussi à lire la revue avant tout le monde et qui y a grandement contribué, nous félicite : Et bien bravo ! Pas si simple d’avoir fait loger tout ça en 48 pages ! Un sacré boulot ! J’espère bien qu’un jour je pourrai faire la connaissance de nombreux intervenants que je ne connais pas à cause de ce satané Covid (je ne peux pas arriver à le mettre au féminin !)

Pour compléter la revue, Mauricette Lesaint à partir d’un exemple familial nous montre l’évolution et les variation de l’écriture d’un patronyme et Marie-Jeanne Gandin nous fait découvrir les quartiers de son grand-père Florentin Texier.

Le numéro 112 est à partir d’aujourd’hui accessible en version numérique sur notre site pour pour tous les adhérents. Il faut aller à l’onglet Revue et bibliothèque. Vous y trouverez aussi des liens vers des documents utiles pour les généalogistes des Deux-Sèvres. Bonne lecture !

Deux-Sévriens morts pendant la Commune de Paris

Nous commémorons actuellement les 150 ans de la Commune de Paris (18 mars 1871 – 28 mai 1871) et ses nombreuses victimes. Pour la combattre, la IIIe République fit appel à l’armée. Des jeunes militaires qui avaient lutté quelques mois plus tôt contre les Prussiens furent donc appelés pour réprimer le mouvement. Parmi eux, des hommes originaires des Deux-Sèvres. 8 soldats au moins y ont laissé leur vie. Voici les fiches de renseignements pour chacun d’eux ainsi que les circonstances du décès quand elles sont connues.

AUDEBRAND Pierre Constant – 94e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Azay-sur-Thouet (Deux-Sèvres),
né le 02/07/1848 à Azay-sur-Thouet (Deux-Sèvres), fils de Jean AUDEBRAND et de Marie GIRAUD,
décédé le 23/05/1871, à Paris (Seine) des suites de ses blessures.
Observations : Déclaration faite en préfecture en 1880 par la mairie d’Azay-sur-Thouet comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871 avec cette précision : « décédé le 23 mai 1871 par la suite de blessures reçues à Paris en combattant pour le rétablissement de l’ordre suivant acte dressé par l’officier [Jeaquen?] du 94e régiment de l’ordre« .

R 165

BARRÉ Jean François – 39e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Souvigné (Deux-Sèvres),
né le 02/01/1850 à Saint-Martin-de-Saint-Maixent (Deux-Sèvres), fils de François BARRÉ et de Marie BONNEMORT,
décédé à l’ambulance de la Presse de Longchamp le 30/05/1871 à Paris (Seine) des suites de ses blessures.
Observations : Déclaré à la préfecture le 09/12/1880 par la mairie de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 628-1

BERNARDEAU Pierre Baptiste – caporal – 42e régiment de ligne
exerçant la profession de cultivateur à Maisontiers (Deux-Sèvres),
né le 15/05/1847 à Maisontiers (Deux-Sèvres), fils de Pierre BERNARDEAU et de Madeleine LACAIS,
décédé à l’hôpital militaire le 02/05/1871, à Versailles (Seine-et-Oise) des suites d’une blessure.
Observations : Déclaré à la préfecture le 29/11/1880 par la mairie de Maisontiers comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 625-1

BERTRAND Louis – caporal – 42e régiment de ligne
exerçant la profession de maçon à Coulon (Deux-Sèvres),
né le 30/09/1847 à Coulon (Deux-Sèvres), fils de André BERTRAND et de Marie COCHARD,
tué au combat le 02/05/1871 à Issy (Seine).
Observations : Déclaration faite à la Préfecture le 07/12/1880 par la mairie de Coulon comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871 à Issy.

R 625-1

BIGET Auguste Alexandre – 23e bataillon de chasseurs
exerçant la profession de cultivateur à Saint-Aubin-le-Cloud (Deux-Sèvres),
né le 24/03/1850 à Saint-Aubin-le-Cloud (Deux-Sèvres), fils de Louis BIGET et de Marie COULAIS,
décédé à l’hôpital militaire du Gros-Caillou le 25/10/1871, à Paris (Seine) des suites de blessure.
Observations : Campagnes contre l’Allemagne du 21/12/1870 au 07/03/1871, Intérieur à Versailles du 18/03/1871 au 28/05/1871, blessé au pied gauche d’un coup de feu le 23/05/1871 à Paris. Entré à l’Hôpital militaire du Gros Caillou le 14/10/1871, décédé par suite de fracture par balle à la jambe gauche, infection purulente. Déclaré à la préfecture le 29/11/1880 par la mairie de Saint-Aubin-le-Cloud comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

R 628-1

BONAMOUR Alexis Olendas – garde mobile des Deux Sèvres
exerçant la profession de carrier à Sainte-Pezenne (Deux-Sèvres),
né le 15/09/1849 à Sainte-Pezenne (Deux-Sèvres), fils de Jean Baptiste BONAMOUR et de Suzanne Adélaïde LEJAUX,
tué au combat le 20/05/1871, à Neuilly-sur-Seine (Seine).
Observations : Tué à la bataille de Neuilly.

R 627-2

DERÉ Alexis – soldat 2e classe – 135e régiment d’infanterie
exerçant la profession de menuisier à Exireuil (Deux-Sèvres),
né le 28/09/1849 à Exireuil (Deux-Sèvres), fils de François DERÉ et de Marie CAILLET,
tué au combat le 26/04/1871, à Paris (Seine).
Observations : Déclaration faite à la préfecture le 20/12/1880 par la mairie de Celles-sur-Belle comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871. Décédé par suite d’un obus tiré sur l’armée par les insurgés.

Décès Celles-sur-Belle 1863-1882

FROUIN Jean Léon – 3e régiment d’infanterie de marine
exerçant la profession de cultivateur à Deyrançon (Deux-Sèvres),
né le 27/06/1850 à Deyrançon (Deux-Sèvres), fils de Jean FROUIN et de Marie GANDELIN,
décédé à l’hôpital de la Salpétrière le 01/08/1871, à Paris (Seine) de ses blessures.
Observations : Décédé à l’hôpital de la Salpétrière, par suite de blessures reçues dans l’affaire de la Commune. Déclaration faite à la préfecture en 1880 par la mairie de Deyrançon, comme étant décédé pendant la guerre 1870-1871.

Décès Deyrançon 1863-1882

Une vingtaine d’autres soldats originaires du département sont morts à Paris et ses alentours durant cette période. La plupart sont décédés de maladie comme François Xavier PILLOT de La Peyratte emporté par une pneumonie le 20 mars 1871 à l’hôpital militaire de Vincennes. Les épidémies étaient alors la cause principale de mortalité dans les troupes. D’autres ont pu périr dans des accidents comme Louis René BERTEAU de Saint-Porchaire suite à l’explosion de la cartoucherie de Vincennes le 14 juillet 1871. Mais pour un certain nombre, nous ignorons la cause du décès et il est bien possible que notre liste soit incomplète.

Et il faudrait bien sûr aussi ajouter les éventuels Deux-Sévriens de Paris morts dans le camp des insurgés. On estime qu’il y eut de 400 à 500 morts du côté de la République et entre 6.500 à 20.000 morts pour les Communards, la plupart exécutés lors de la semaine sanglante du 21 au 28 mai 1871 qui vit la fin de la Commune de Paris.

Illustration extraite du « Cri du Peuple de Tardi » (adapté du roman de Vautrin)

Et si vous voulez savoir comment le Mémorial des Deux-Sèvres, journal du département, relatait pour ses lecteurs la Commune de Paris, il suffit de suivre les 3 liens vers le site des AD79 :
Mars 1871
Avril 1871
Mai 1871